Après le versement de l’allocation de rentrée scolaire, quelles aides doivent encore être versées aux familles ?

Justine Faure
Publié le 17 août 2022 à 16h33, mis à jour le 18 août 2022 à 17h43
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'allocation de rentrée scolaire a été versée à plus de 3 millions de familles ce mardi 16 août.
À partir du 15 septembre, 10,8 millions de foyers toucheront aussi une prime exceptionnelle de rentrée pour soutenir leur pouvoir d'achat.
TF1info fait le point sur les mesures qui aideront les plus modestes à faire face aux dépenses pour la reprise.

La rentrée approche, tout comme les dépenses qui vont avec. En plus des aides déjà existantes, les parlementaires ont voté au début du mois d'août une série de mesures destinées à soutenir le pouvoir d'achat des Français, dont certaines seront versées dans le courant du mois de septembre. En plus de la traditionnelle allocation de rentrée scolaire, dont la majorité de l'enveloppe a été distribuée aux bénéficiaires ce mardi 16 août, à quelle(s) aide(s) pourront prétendre les familles les plus en difficulté ?

Ce mardi, plus de trois millions de familles ont touché une partie de l'allocation de rentrée scolaire  destinée à soulager les achats liés à la rentrée scolaire. Elle est versée, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans. Revalorisée de 4% pour cette rentrée 2022, le montant de l'ARS s'élève à 392,05 euros par enfant âgé de 6 à 10 ans, 413,69 euros par enfant âgé de 11 à 14 ans et 428,02 euros par enfant âgé de 15 à 18 ans. La grande majorité de cette somme a déjà été payée aux bénéficiaires, mais la revalorisation de 4% sera distribuée début septembre.

Prime exceptionnelle et remise carburant

À partir du 15 septembre, sera également versée la prime exceptionnelle de rentrée. Ce dispositif exceptionnel de 100 euros par foyer (plus 50 euros par enfant) sera payé aux bénéficiaires des minima sociaux comme le RSA, l'allocation aux adultes handicapés (AAH) ou l'allocation spécifique aux personnes âgées (Aspa). Pour ceux au-dessus des minima et touchant la prime d'activité, un versement complémentaire aura lieu à la rentrée aussi, s'ajoutant à l'augmentation de 4% de la prime d'activité du 1er juillet. 10,8 millions de foyers toucheront cette prime.

Lire aussi

En outre, tous les Français pourront bénéficier du prolongement de la remise carburant : le prix du litre d'essence sera toujours réduit de 30 centimes en septembre et octobre. Aussi, le bouclier tarifaire sur les prix du gaz et de l'électricité est prolongé jusqu'à la fin de l'année, et une enveloppe de 230 millions d'euros doit permettre des mesures ciblées de soutien aux ménages modestes encore chauffés au fioul. Puis à l'automne, tous les foyers seront exonérés des 138 euros de redevance télé.


Justine Faure

Tout
TF1 Info