L'info passée au crible

La France compte-t-elle vraiment 7 millions d'armes à feu en circulation ?

Publié le 27 novembre 2021 à 17h11
Des millions d'armes échapperaient aux décomptes officiels des autorités.

Des millions d'armes échapperaient aux décomptes officiels des autorités.

Source : NICOLAS TUCAT / AFP

SÉCURITÉ - Malgré une réglementation très stricte, le volume d'armes à feu en circulation reste difficile à cerner. On en compterait sept millions, selon Jean-Luc Mélenchon, un chiffre potentiellement sous-estimé.

Parmi les mesures défendues par Jean-Luc Mélenchon en matière de sécurité publique figure la suppression des brigades anti-criminalité (Bac). Le candidat LFI à l'élection présidentielle l'a réaffirmé sur le plateau de BFMTV cette semaine, tout en évoquant la question des trafics. Une intervention au cours de laquelle le député a lancé que l'on compte "7 millions d'armes qui se baladent" en France aujourd'hui.

Ce chiffre, inférieur à celui auquel il faisait mention par le passé, recouvre en majorité des armes détenues légalement. Mais c'est l'évaluation de celles circulant hors de tout contrôle de l'État qui interroge. Sur ce point, les évaluations varient, si bien qu'il est aujourd'hui difficile d'établir un décompte précis. Celui avancé par Jean-Luc Mélenchon apparaît en tout cas peu élevé au regard de certaines sources.

Un comptage officiel défaillant

Le député LFI n'a pas toujours évoqué ce chiffre de 7 millions d'armes en circulation : sur LCI fin septembre, il partageait un décompte plus important, de l'ordre de onze millions. Un total qui est dans les deux cas logiquement supérieur à celui du fichier informatique Agrippa, qui recense les armes à feu. 

À France Info, le ministère de l'Intérieur a glissé que 5,4 millions d'armes soumises à autorisation ou déclaration étaient comptabilisées dans cette base Agrippa. Tandis que l'on dénombre environ 5 millions de détenteurs légaux. "Dans le détail, il s'agit de près de 2000 armes de catégorie A, environ 1,4 million d'armes de catégorie B et 4 millions de catégorie C", peut-on lire.

Difficile pour autant de se fier totalement à ce chiffre, en raison des limites affichées par Agrippa. Les fusils de chasse, pourtant très répandus, ne sont pas ainsi "pas soumis à enregistrement ou à déclaration", a reconnu Beauvau, lorsque ceux-ci ont été mis en circulation avant 2011. Il est donc nécessaire de revoir à la hausse ces estimations. Deux millions d'armes pourraient être concernées, ce qui porterait le total à un peu plus de 7 millions, dans la lignée de ce qu'évoque Jean-Luc Mélenchon.

Lire aussi

À ces estimations, il convient aussi d'ajouter le nombre d'armes issues des trafics, une mission délicate étant donne la nature illégale de leur utilisation et de leur circulation. Tout décompte reste ainsi soumis à d'importantes réserves et marges d'erreur, d'autant que les armes illégales ne sont pas toujours des kalachnikovs ou autres fusils d'assaut. Il peut ainsi s'agir d'armes destinées à une pratique sportive ou récréative, à l'instar de certains pistolets ou carabines.

Rares sont les organismes qui se risquent à des évaluations, mais un projet de recherche indépendant soutenu par l'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (Suisse) en fait partie. Il a estimé pour 2017 le nombre d'armes en circulation en France à 12,7 millions. Un total qui comprend à la fois celles détenues légalement et celles ne l'étant pas. 

À l'avenir, la traçabilité des armes légales pourrait toutefois progresser, et ce grâce notamment à la mise en place du SIA, un nouveau "système d’information sur les armes" censé être déployé début 2022. Il s'agit, assure l'Intérieur, d'œuvrer au "renforcement de l’encadrement du contrôle et de l’encadrement des détenteurs d’armes".

Conjoints violents : faut-il interdire les armes à feu ?Source : JT 20h WE

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Thomas DESZPOT

Tout
TF1 Info