Mort d'Adama Traoré

Assa Traoré désignée par le magazine "Time" parmi les "Gardiens de l'année"

La rédaction de LCI
Publié le 11 décembre 2020 à 12h35, mis à jour le 11 décembre 2020 à 14h26
Assa Traoré désignée par le magazine "Time" parmi les "Gardiens de l'année"

Source : KENZO TRIBOUILLARD / AFP

RECOMPENSE - La militante a été désignée parmi les "Gardiens de l'année" pour le magazine "Time". Une récompense que l'hebdomadaire américain attribue aux personnes qui se sont mises "en première ligne pour défendre les idéaux sacrés de la démocratie".

Comme chaque année, le magazine Time a dévoilé ses "personnalités de l’année", vendredi 11 décembre 2020. Si le duo Joe Biden et Kamala Harris, président et vice-présidente fraîchement élus des États-Unis sont à l’honneur, le média américain a aussi mis en lumière dans sa 93e édition le mouvement contre les inégalités raciales, aux États-Unis comme à l’international, dans la catégorie des "Gardiens de l’année". Une célébration des figures de la lutte antiraciste à travers le monde parmi lesquelles figure la française Assa Traoré. 

Celle dont le comité "Justice pour Adama" s’est engagé contre les violences policières se trouve ainsi nommée aux côtés des militants américains Porche Bennett-Bey (pour son engagement après l'affaire Jacob Blake), Jamaal Bowman et Oluchi Omeoga, figures du mouvement Black Lives Matter

Assa Traoré a été désignée par le Time comme "Guardien de l'année". - TIME

La mort de George Floyd a été comme une répétition terrifiante de l'histoire

"Time"

Time, qui évoque très largement le mouvement contre les inégalités raciales aux États-Unis, consacre un large portrait à la militante française antiraciste et son combat pour réclamer la vérité sur la mort de son frère lors de son interpellation en 2016, dont elle renvoie la responsabilité aux gendarmes. Il évoque les manifestations de juin dernier organisées par le comité, ayant rassemblé plus de 20.000 personnes, et qui ont depuis largement dépassé la cause de l'habitant de Beaumon-sur-Oise.

Des rassemblements qui, après la mort de George Floyd, homme noir asphyxié par un policier qui avait mis son genou sur son cou, ont fédéré des dizaines de milliers de personnes. "La mort de George Floyd a été comme une répétition terrifiante de l'histoire", écrit le magazine américain. Interviewée, Assa Traoré déclare : "Nous avons réussi, nous avons réussi à faire passer le message que nous portons depuis quatre ans", confie-t-elle. "Nous avons un pouvoir et ce pouvoir consiste à descendre dans la rue et à exiger que la discrimination et la brutalité policière cessent".


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info