Assurance auto : avec l'offre "à la minute", les petits conducteurs désormais facturés en fonction du temps réel passé au volant

La rédaction de LCI
Publié le 4 juillet 2018 à 12h58
Assurance auto : avec l'offre "à la minute", les petits conducteurs désormais facturés en fonction du temps réel passé au volant

Source : Thinkstock

NOUVEAUTÉ - Un forfait fixe mensuel qui couvre les risques obligatoires ainsi qu'un tarif par minute de circulation vient d'être pour la première fois mis sur le marché. L'idée ? Permettre aux petits conducteurs de réduire leur facture.

Une assurance sur-mesure. C’est ce que propose depuis le 2 juillet la MAIF avec le "pay when you drive" : un forfait fixe mensuel qui couvre les risques obligatoires, mais également un tarif par minute de circulation. Une innovation destinée à séduire ceux qui, chaque année, prennent peu le volant.

Dans le détail, l'offre se compose d'une part fixe s'élevant à 25 euros par mois pour un conducteur classique, permettant de couvrir les risques tel que vol, vandalisme, ou incendie. Le tarif à la minute, lui, est de 0,02 euro par minute. "La demande est venue de nos sociétaires, car nous n’avions pas d’offre spécifique pour ceux qui roulent peu. Or, il y a là un marché, et désormais la technologie nous permet de mettre en place une solution instantanée", a expliqué au Monde Florent Villain, directeur du marketing du groupe MAIF.

Les prix de l'essence, de l'assurance et des amendes de stationnement ont augmenté depuis ce 1er janvier 2018Source : JT 13h Semaine
JT Perso

Une économie de 100 à 150 euros par an

Côté technique, cette assurance nécessite l'installation d'une application sur son smartphone, reliée – par bluetooth – à un boîtier. Celui-ci se place dans la boîte à gants de la voiture. L’appli, développée par DriveQuant, détecte automatiquement les trajets effectués et ajuste le coût au temps réel de circulation, c’est-à-dire les minutes passées au volant. Cela permet ainsi à l'assuré de connaître à tout moment le bilan de ses trajets, et donc sa prochaine facturation. 

Une facturation qui, selon la MAIF, baissera significativement pour un petit conducteur : d'après ses calculs, celui ou celle qui ne roule que 20 min par jour en semaine peut escompter un gain de 20% en moyenne sur sa prime d'assurance. Pour un conducteur qui roule moins d’1 heure par semaine, la gain pourrait être supérieur et de l’ordre de 30%. En clair : il s'agirait d'une économie de l’ordre de 100 à 150 euros par an pour une prime moyenne.

Si la MAIF améliore par son offre le concept du  "pay when you drive", celui-ci existe déjà. De nombreux assureurs, de Groupama à Axa, de la Maaf à MMA, proposent en effet déjà des offres au kilomètre.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info