Canicule : la France face à une nouvelle vague de chaleur

14-Juillet : avec la canicule et les risques d'incendies, plusieurs feux d'artifice annulés

La rédaction de TF1info
Publié le 13 juillet 2022 à 12h01
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les préfets de différents départements ont décidé d'annuler les spectacles pyrotechniques.
La vague de chaleur, les vents forts, et les risques d'incendie sont les raisons de ces annulations.

Il n'y aura pas de spectacle pyrotechnique cette année dans plusieurs villes françaises. En effet, en raison de la canicule et des risques d'incendie, et parfois les vents forts, les préfets de plusieurs départements et les maires de plusieurs villes ont préféré les annuler ou les reporter. 

Parmi les départements les plus touchés par cette vague d'annulation, le Gard, les Bouches-du-Rhône et maintenant la Gironde où des milliers d'hectares de forêts ont déjà brûlé. 

Sécheresse, vent et risque d'incendie

Dans les Bouches-du-Rhône, les communes d'Allauch, Arles, Aubagne, Carry-le-Rouet, Charleval-en-Provence, Fuveau, Gardanne, Graveson, Meyreuil, Plan-de-Cuques, Saint-Rémy-de-Provence ou encore Saint-Victoret ont annulé leur spectacle pyrotechnique. Idem dans le Gard pour les villes de Nîmes, Anduze, Alès, La Grand-Combe et Vézénobres.

En Gironde, suite aux incendies en cours depuis mardi à Londiras et La Teste-de-Buch, la préfecture annonce que "les tirs de feux d’artifices sont également interdits dans les communes à dominante forestière de la Gironde jusqu’à lundi 18 juillet 2022 à 8h00. Seuls les tirs de feux d’artifices effectués sur l’eau ou en direction de l’eau pourront être autorisés par les maires après analyse du risque réalisée avec l’appui du service départemental d’incendie et de secours." 

À 16 heures, on apprenait également que les feux d'artifice d'Arcachon et de Lège-Cap-Ferret étaient eux-aussi annulés.

La liste des annulations s'allonge au fil des heures

En Charente-Maritime, la préfecture a demandé l'annulation de tous les feux d'artifice étant tirés à proximité de zones végétales entre le 13 et le 15 juillet. En Indre-et-Loire, la préfecture a décidé d'interdire 65 feux d'artifice prévus à l'occasion des festivités du 14 juillet. Sont notamment concernées les communes de Joué-lès-Tours/Ballan-Miré, Rochecorbon, Bléré, Azay-le-Rideau, Montlouis-sur-Loire ou encore Azay-sur-Cher.

Dans les Deux-Sèvres, les feux d'artifice de Saint-Martin-du-Fouilloux, Plaine-et-Vallées et Sainte-Radegonde, Mauzé Thouarsais et de Thouars n'auront pas lieu. 

Lire aussi

Dans la région de Dieppe, les feux de Luneray, Saint-Aubin-le-Cauf, Berneval sont, eux aussi, annulés. En Loire-Atlantique, le maire de Bouaye vient d'annoncer l'annulation du spectacle, en raison de la sécheresse, des risques incendie et du vent. C'est la première commune à annuler sur ce département. D'autres feux d'artifice sont, ou risquent d'être, annulés dans les prochaines heures. 

Consultez les pages et profils de votre ville sur les réseaux sociaux ou leur site internet. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info