La France fait-elle les bons choix face au virus ?

"Pas de bac au rabais" : Blanquer assure que les épreuves seront maintenues en juin

La rédaction de LCI
Publié le 14 mars 2021 à 7h09, mis à jour le 14 mars 2021 à 7h15
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

EXAMENS - Dans un entretien au Parisien, le ministre de l'Éducation nationale explique avoir l'espoir que la situation sanitaire s'améliorera en juin et permettra la tenue "dans des conditions normales" du bac de Français, des épreuves de philosophie et du grand oral.

En cas de flambée épidémique, les épreuves du baccalauréat vont-elles en faire les frais comme l'an dernier ? Pour l'heure, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer reste confiant.  

"Logiquement, le Bac de Français pour les élèves de première, les épreuves de philosophie et le nouveau grand oral se tiendront dans les conditions normales du contrôle terminal", a-t-il ainsi déclaré dans un entretien au Parisien, avec l'espoir que "la situation sanitaire devrait être normalement plus détendue en juin".

"Les conditions habituelles"

"Il y aura des examens écrits au mois de juin avec l'épreuve de philosophie et le Grand Oral qui est l'une des innovations de ce baccalauréat et qui va permettre aux élèves de montrer leurs compétences orales", s'était déjà voulu optimiste mercredi le ministre de l'Éducation nationale au micro de Thomas Sotto dans RTL Soir. "Il y a aussi les enseignements de spécialité, qui représentent une innovation de cette année, qui se tiendront et les élèves de Première passeront le baccalauréat de français, normalement, dans les conditions habituelles" avait-il ajouté. Et d'insister : "Ils n'auront en aucun cas un bac au rabais"

En janvier, le ministre avait dû annuler, pour les élèves de Terminale, les premières épreuves de spécialité du nouveau baccalauréat prévues en mars, au profit du contrôle continu, en raison de la crise sanitaire. Grâce à une ordonnance, le gouvernement peut adapter les modalités du baccalauréat 2021 et d'autres examens en fonction de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 jusqu'à deux semaines avant le début des épreuves.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info