"Se marier, avoir des enfants et être drag queen, c’est très queer"

Propos recueillis par Youen Tanguy
Publié le 5 avril 2018 à 7h30, mis à jour le 6 avril 2018 à 12h05
"Se marier, avoir des enfants et être drag queen, c’est très queer"

Source : OSCAR DEL POZO / AFP

INTERVIEW - A l'occasion de la sortie de son ouvrage "Qui a peur de la théorie queer ?", nous avons rencontré Bruno Perreau, professeur spécialiste des questions de genre. Il revient, entre autres, sur les fantasmes qui se sont cristallisés autour de la théorie du genre ces dernières années.

"Après l'ouverture du mariage pour tous aux couples homosexuels en France, les mouvements réactionnaires ont orchestré une vaste campagne contre "la théorie du genre", dangereuse propagande venue tout droit des campus américains", peut-on lire sur la préface du dernier livre de Bruno Perreau, "Qui a peur de la théorie queer ?".

Un ouvrage où ce théoricien et professeur en "French Studies" au Massachussets Institute of Technology chercher à démontrer que ces attaques des mouvements réactionnaires visent en fait la théorie queer. Mais de quoi parle-t-on ? D'où cette "théorie" tire-t-elle ses origines ? Et qui, au juste, en a peur ? Nous avons posé ces questions à Bruno Perreau.

Le spectacle queer est aussi un spectacle du queer, guidé par des impératifs consuméristes

Bruno Perreau

Dans la gauche du gouvernement, la crainte des cultures minoritaires passe par un discours anti-communautariste très fort. Du côté de l'extrême gauche, c’est l'obsession de l'exploitation du corps qui prime

Bruno Perreau


Propos recueillis par Youen Tanguy

Tout
TF1 Info