Les plantes aromatiques sont indispensables pour cuisiner de bons repas savoureux.
Faciles à cultiver, elles offrent des multitudes de bienfaits, notamment sur notre santé.
Les aromates sont aussi des répulsifs naturels utiles contre les nuisibles dans le jardin.

Elles sont belles à regarder, elles embaument d'un parfum enivrant nos jardins, elles permettent de chasser les nuisibles, elles rehaussent nos petits plats et elles ont même des propriétés médicinales : les plantes aromatiques sont des indispensables des potagers. Il en existe une très grande variété et il peut être difficile de savoir quelle espèce planter.  

Le thym

Originaire du bassin méditerranéen, ce petit arbrisseau rustique est particulièrement résistant à la chaleur et à la sécheresse. Le thym est un adepte des sols secs, voire pierreux. Il déteste l'humidité, aussi, il faut veiller à avoir un sol bien drainé. Si dans le sud, on peut le planter dès l'automne, on attend le printemps dans les autres régions de France. Le thym possède des vertus répulsives et il est particulièrement efficace pour repousser les limaces, les mouches blanches et la mouche de la carotte. C'est donc intéressant de le planter près des cultures sensibles aux attaques de nuisibles. En plus, le thym vous aide à soigner vos bobos. En infusion, elle calme les irritations au niveau de la gorge et dégage les bronches. 

Le basilic

Source d’antioxydants, le basilic apporte une note savoureuse à nos petits plats. Plante aromatique, le basilic est aussi une plante médicinale puisqu'il soulage les ballonnements et les gaz intestinaux et il possède de la vitamine K, qui permet au sang de bien coaguler et protège les articulations. Le basilic est facile à cultiver, même lorsque l'on n'a pas la main verte. Il aime les sols riches en humus, les arrosages réguliers, mais déteste l'humidité. Cette plante aime le soleil, mais pas la sécheresse ! Si le temps est sec, il est indispensable de la protéger avec un paillis pour garder son pied au frais. Pour récolter un maximum de feuilles, il ne faut pas laisser la plante fleurir, c'est la raison pour laquelle il faut pincer les tiges dès lors qu'ils émettent des épis floraux.

La sauge

Un vieux dicton dit "qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin". La sauge officinale est une plante plébiscitée depuis l'Antiquité pour ses nombreuses vertus. D'ailleurs, son nom vient du latin "salvare" qui signifie "sauver, guérir". Elle se reconnaît avec son feuillage gris-vert tout doux et ses fleurs violettes. Il s'agit d'une plante rustique qui supporte très bien le froid, mais lorsque ce dernier est trop intense, elle peut perdre ses feuilles. Mais, pas de panique, si elle est protégée par un voilage, elle repart dès que la belle saison revient. La sauge est aussi une plante de la Méditerranée, ce qui signifie qu'elle se plaît dans un sol sec, légèrement calcaire, exposé au soleil. N'aimant pas l'humidité, elle demande un arrosage léger. La sauge a également des propriétés répulsives, elle est efficace contre la piéride du chou. 

La menthe

C'est l'une des stars de nos jardins. La menthe parfume les environs, on l'utilise dans nos plats et dans nos boissons. Et elle est facile à cultiver. En revanche, il faut être vigilant, car la menthe a tendance à coloniser rapidement la terre et empêcher la croissance des plantes qui sont aux alentours. On l'installe donc dans un pot sans fond si on souhaite la cultiver dans la terre. Cette dernière doit être riche et la menthe aime les expositions au soleil ou à la mi-ombre. Elle demande aussi un peu de travail, puisqu'il faut la désherber de manière fréquente et la tailler souvent. Enfin, on évite de l'installer dans une jardinière avec d'autres plantes aromatiques, elle risquerait de tout envahir.

Le persil

S'il y a une plante aromatique indispensable à la cuisine, c'est bien le persil. Très parfumé, il rehausse nos petits plats et régale nos papilles. Le persil est peu exigeant et très facile à cultiver. Il prospère dans un sol riche, léger et meuble. Si le sol est un peu calcaire, c'est très bien pour cette plante. Il aime le soleil, mais se satisfait aussi dans un espace mi-ombragé. Le persil a la particularité de pouvoir se récolter toute l'année. Si vous décidez de le planter dans le potager, on évite de le placer près de la carotte, car c'est une plante sensible à la mouche de la carotte. En revanche, on peut l'associer à la ciboulette qui est un excellent répulsif contre ce parasite. Enfin, le persil est un champion pour repousser le mildiou qui s'attaque aux tomates. 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info