L'info passée au crible
Verif'

Ces images montrent-elles une grève des éboueurs en mai 68 ?

Publié le 15 mars 2023 à 18h25
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

En pleine grève des poubelles actuellement à Paris, un parallèle est fait avec mai 68.
Une grève similaire aurait eu lieu à cette époque, selon des clichés postés en ligne.

Les ordures s’accumulent à l’air libre à Paris, et dans d’autres villes de France, après dix jours d'une grève entamée par les éboueurs contre la réforme des retraites. Ces images d’une ville transformée par les déchets nous ramènent à une autre époque, celle de mai 1968 et de sa contestation sociale devenue historique. D’après le compte Anonyme Citoyen, la collecte des ordures aurait aussi subi une grève entre autres blocages, comme celui des étudiants. 

"Les ordures s'amoncellent rue Saint-Martin"

Deux photos en noir et blanc sont partagées sur Twitter, montrant des centaines de cagettes s’amonceler dans la rue. Avec ses immeubles haussmanniens, la ville de Paris y est reconnaissable. Et les images remontent bien au mouvement social. La première, à gauche, a été prise dans le quartier des Halles, au centre de la capitale : l’église Saint-Eustache surplombe d’ailleurs la scène. D’après ce blog qui revient sur la protestation des travailleurs, elle a été prise par "un photographe de France Soir", journal réputé à l’époque qui a largement couvert les manifestations de mai 68. Elle s’est d'ailleurs retrouvée dans une exposition de 2018 de la ville de Paris, consacrée à "Mai 68 sous l’œil de France Soir". 

La seconde, à droite, est une œuvre de Marc Riboud, photographe célèbre pour ses reportages en Asie mais aussi pour ses clichés du mouvement social en France. Sur son portfolio, figure bien cette photo montrant la "grève des éboueurs, les ordures s'amoncellent rue Saint-Martin", dans le 3e arrondissement de Paris. 

Lire aussi

Pour le contexte, c'est à partir du 17 mai 1968 que les "grèves avec occupations d’usines se multiplient" dans plusieurs villes françaises et que "les éboueurs de la SITA, chargés de l’enlèvement des ordures cessent le travail" à Paris, selon la Fondation Charles de Gaulle qui revient sur les événements. En quelques jours, "9000 tonnes de déchets" se retrouvent amassés dans les rues de Paris, rappelle La Croix, obligeant à des mesures inédites.

La capitale est rapidement rejointe par d’autres villes, de Nantes à Marseille. L’armée est même réquisitionnée dans la cité phocéenne par son maire, un certain Gaston Deferre, pour collecter les poubelles qui s’entassent, d'après l'Institut national de l'audiovisuel (INA) chargé des archives.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info