Le Bull Terrier est un chien très affectueux envers sa famille.
Plein d'énergie, il adore sortir et accompagner ses maîtres dans leurs activités sportives.
Toutefois, son caractère têtu doit être fermement éduqué pour que votre chien reste à sa place.

Doté d'une tête ovoïde aisément reconnaissable et d'un corps tout en muscles, le Bull Terrier n'a pas son pareil parmi les races canines. Et qu'on aime ou qu'on déteste son physique si particulier, il faut reconnaître ses nombreuses qualités qui font de lui un excellent compagnon à quatre pattes.

Le Bull Terrier : du "gladiateur canin" au chien de famille

Les origines du Bull Terrier remontent à l'Angleterre des années 1830. Il a été créé en croisant le Terrier avec le Bull Dog afin d'en faire un chien de combat puissant, agile et courageux, capacités qui lui ont valu le surnom imagé de "gladiateur canin". Il n'avait pas peur d'affronter dans l'arène des bêtes corpulentes comme le taureau. Lorsque les mœurs évoluent et que les combats d'animaux tombent en désuétude au cours du XIXᵉ siècle, le Bull Terrier perd progressivement son agressivité et devient un vrai chien de compagnie sélectionné, génération après génération, pour ses qualités affectives. 

Aujourd'hui, malgré son physique quelque peu impressionnant, il est davantage considéré comme un gros toutou que comme un animal dangereux dont il faut se méfier. Le Bull Terrier déborde d'affection envers les humains en général et sa famille en particulier. Il apprécie les nouvelles rencontres et n'hésite pas à faire la fête à toute personne qui s'approche gentiment de lui, connue ou inconnue, ce qui fait de lui un bien médiocre gardien. Dépendant de ses maîtres, il partage son temps entre activité physique modérée (promenades, jeux, parcours d'agilité, canicross…) et longues siestes douillettes, pourvu que vous ne soyez jamais bien loin. 

Une éducation ferme s'impose

Bien qu'il ne soit pas particulièrement dominant, le Bull Terrier possède un caractère bien trempé et têtu. S'il n'est pas correctement et fermement contrôlé par ses maîtres, il peut prendre le dessus et vous en faire voir de toutes les couleurs ! Il a un penchant naturel à n'en faire qu'à sa tête, à défier votre autorité et à se défouler sur vos affaires s'il s'ennuie. Ce chien supporte aussi très mal la solitude et même le plus grand des jardins ne saurait remplacer votre compagnie. Afin d'éviter les conflits, une éducation ferme est indispensable dès l'adoption et il ne faut pas hésiter à faire appel à un éducateur canin professionnel pour cela, comme le conseille sa fiche technique du LOF (Livre des Origines Français). Malgré tout, vous serez séduit par ses expressions clownesques et ses facéties.

Le Bull Terrier est plus fragile que sa puissante musculature pourrait le laisser penser. En effet, il est sensible aux allergies, aux coups de soleil, aux infections auriculaires et cutanées, aux problèmes cardiovasculaires, à la dysplasie de la hanche… De plus, la race est connue pour une prévalence supérieure de surdité et pour sa gloutonnerie (attention au surpoids !). Comme les autres chiens de son gabarit, le Bull Terrier a une durée de vie assez courte, de onze à treize ans en moyenne. 


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info