Charente-Maritime : un corps retrouvé, sans doute celui d'une fillette disparue

Publié le 17 août 2021 à 17h03
JT Perso

Source : JT 20h WE

ACCIDENT - Un corps d'enfant a été retrouvé lundi sur une plage de Charente-Maritime, très vraisemblablement celui d'une fillette de 11 ans disparue vendredi au large d'une plage de Meschers-sur-Gironde, sur l'estuaire nord de la Gironde.

C'est sur la plage de Saint-Georges-de-Didonne, en Charente-Maritime, que la macabre découverte a eu lieu ce lundi. Un corps d'enfant a été retrouvé, très vraisemblablement celui d'une fillette de 11 ans. Cette dernière avait disparu vendredi au large d'une plage de Meschers-sur-Gironde, sur l'estuaire nord de la Gironde.

Ce corps "correspondant à la description de l'enfant" à été découvert sur la plage de Saint-Georges-de-Didonne, à 6 km environ au nord de la plage de Meschers, a précisé ce lundi le parquet de Saintes. Des examens médico-légaux permettront d'identifier formellement le corps et de confirmer l’hypothèse de la noyade, précise le parquet dans un communiqué.

Lire aussi

Trois jours de recherches

L'accident avait eu lieu vendredi après-midi, quand un groupe d'enfants d'une colonie de vacances qui se baignait à Meschers s'était trouvé en difficulté dans l'eau, surpris par la montée des eaux et le courant. Des moyens importants, nautiques (jet-ski, vedettes, semi-rigide) et aériens (hélicoptère) avaient été engagés. Trois jeunes avaient été secourus, selon la préfecture maritime de l'Atlantique, dont une jeune fille hospitalisée sans que ses jours ne soient en danger.

Les recherches, pendant trois jours, n'avaient pas permis de retrouver la fillette disparue, qui était originaire de la région d'Orléans, et en vacances dans le pays royannais, encadrée par une structure sise en région parisienne. La noyade de la fillette est survenue au début d'un week-end de fortes chaleurs et d'affluence sur les plages du littoral aquitain, qui a vu trois victimes en 24 heures, cette fillette, un adolescent de 15 ans et une jeune femme de 22 ans.

Une information judiciaire pour homicide involontaire, blessures involontaires et mise en danger a été ouverte par le procureur de Saintes et confiée à un juge d’instruction.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info