Charlie Hebdo : les quatre phrases à retenir de la famille du policier tué Ahmed Merabet

Le service METRONEWS
Publié le 10 janvier 2015 à 19h22
Charlie Hebdo : les quatre phrases à retenir de la famille du policier tué Ahmed Merabet

VIDEO - La famille du policier Ahmed Merabet, tué d'une balle à bout portant par les assaillants lors de l'attentat contre Charlie Hebdo, a appelé samedi à arrêter de "faire des amalgames" entre les "extrémistes" et les musulmans.

C'est l'une des 12 victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo mercredi. Le policier Ahmed Merabet a été tué d'une balle à bout portant par les frères Kouachi lors de l'attentat contre le journal satirique. Samedi, sa famille a tenu une conférence de presse à Livy-Gargan (Seine-Saint-Denis), ville d'où était originaire cet homme de confession musulmane. Metronews a sélectionné les principales déclarations.

EN SAVOIR +
>> Attentat contre Charlie Hebdo : qui est Ahmed Merabet, le policier tué par les terroristes ?

"Arrêtez de faire des amalgames (...) de brûler des mosquées ou des synagogues"

"Arrêtez de faire des amalgames, de déclencher des guerres, de brûler des mosquées ou des synagogues", a déclaré un membre de la famille alors que plusieurs mosquées ont été prises pour cible dans tout le pays.

EN SAVOIR + >> Des mosquées détériorées dans le Pas-de-Calais

"Il ne faut pas mélanger les extrémistes et les musulmans"

"Je m'adresse à tous les racistes, islamophobes et antisémites : il ne faut pas mélanger les extrémistes et les musulmans", a ajouté l'un des membres de la famille Merabet.

EN SAVOIR + >> La photo du jour : la Une du Point sur Ahmed Merabet fait scandale

"Dévastée par cet acte barbare"

"Vous vous attaquez aux gens, ça ne nous ramènera pas nos morts et ça n'apaisera pas nos familles", a ajouté la famille Merabet. Une famille qui se dit "dévastée par cet acte barbare", s'associant "à la douleur de toutes les familles des victimes".

Photo de l'exécution du policier en une du Point : "Je trouve ça abject"

"Je trouve ça abject", a déclaré le beau-frère du policier décédé, Lotfi Mabrouk à propos de la publication de la photo de l'exécution d'Ahmed Merabet en une de l'hebdomadaire Le Point samedi. "Ces images, elles ont assez fait le tour du monde, elles ont assez choqué les gens", a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI >> En direct - attaques terroristes


 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info