Cheminée : quatre choses à savoir absolument sur le ramonage

par Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO
Publié le 10 décembre 2023 à 21h00

Source : JT 13h Semaine

Le ramonage est essentiel pour la sécurité des propriétaires de cheminées.
Cependant, c'est une opération qui a tendance à être négligée.
Est-ce obligatoire ? Combien ça coûte ? On vous dit tout.

Avec l'hiver qui s'installe, les cheminées reprennent du service dans les maisons. Elles apportent une chaleur réconfortante et nous apaisent avec le crépitement des flammes. Malheureusement, le bonheur peut tourner au cauchemar si votre équipement est mal entretenu. Pour une cheminée efficace et optimale, il est important de la ramoner.

Est-ce que le ramonage est obligatoire ?

Selon l’article L. 2213-26 du Code général des collectivités territoriales, le ramonage doit être réalisé au moins une fois par an. Certaines communes exigent deux ramonages dans l'année, dont une fois pendant la période d'utilisation. Il est donc préférable de se renseigner auprès de la mairie pour connaître la réglementation en vigueur.

Pourquoi faut-il ramoner une cheminée ?

Le ramonage est d'abord une question de sécurité. Il prévient des risques d'incendie, mais aussi d'intoxication au monoxyde de carbone. Ces accidents sont, en effet, causés par l'encrassement du conduit de fumée par le goudron et la suie. Une cheminée bien entretenue permet également de réaliser bien des économies d'énergie. Pourquoi ? Parce que le tirage optimal nécessite moins de combustion, il évacue la fumée sans encrasser la cheminée. Résultat : vous pourrez chauffer convenablement votre maison.

Qui doit effectuer le ramonage ?

Le propriétaire du logement doit faire appel à un professionnel pour réaliser l'opération. Ce dernier doit absolument posséder une qualification professionnelle, mais aussi un agrément. Lorsqu'il a effectué le ramonage, le spécialiste doit vous remettre un certificat qui précise que les conduits ont été vidés et ramonés. Ce certificat est nécessaire et d'une grande importance. Lors d'un sinistre impliquant votre cheminée, il peut être exigé par l'assurance. La facture et le certificat permettent de prouver que l'entretien a été réalisé. En son absence, l'assureur peut refuser l'indemnisation.

Combien coûte un ramonage ?

Le coût peut varier entre 50 à 100 euros et diffère selon le département et la région (il est en général plus coûteux en région parisienne). D'autres facteurs entrent en compte : la taille du conduit, la hauteur de la cheminée ou du toit, l'encrassement, la durée de l'intervention et sa difficulté. Enfin, sachez que l'absence de ramonage peut vous exposer à une amende pouvant atteindre 450 euros. 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info