La gloutonnerie est fréquente chez les chiens.
Ils peuvent avaler de grandes quantités de nourriture en un temps record.
Si ce comportement canin n'est pas grave en soi, des astuces permettent de le réguler.

Le contenu de la gamelle disparaît en moins d'une minute ? Plusieurs raisons peuvent expliquer la gloutonnerie de votre chien. À long terme, elle risque d'entraîner des problèmes de santé et ne doit donc pas être ignorée. Pour l'éviter, nous vous proposons des solutions qui empêcheront votre animal de compagnie d'engloutir sa nourriture trop vite.

Pourquoi de nombreux chiens sont gloutons ?

Certaines races comme le Labrador et le Beagle sont prédisposées à la gloutonnerie, mais elle s'observe chez tous les chiens mâles ou femelles, quel que soit l'âge. S'il se sent en compétition avec d'autres animaux du foyer, le chien peut engloutir son repas afin d'être sûr qu'il ne sera pas volé par les autres. Le phénomène est courant chez les animaux qui ont manqué de nourriture à un moment de leur vie, particulièrement durant les premières semaines. Les chiots les plus petits et les plus faibles ont du mal à s'imposer lorsque le nombre de tétines est insuffisant pour nourrir toute la portée en même temps. À l'âge adulte, ils conservent la peur de manquer et se jettent sur leurs repas. 

Dans certains cas, la gloutonnerie s'explique également par une faim non rassasiée parce que la ration est trop faible ou parce que la nourriture n'est pas assez riche pour répondre aux besoins nutritionnels de l'animal. 

Certaines maladies peuvent aussi accroître la sensation de faim ou conduire le chien à la boulimie : hypothyroïdie, diabète, dépression, anxiété… Enfin, la gloutonnerie est parfois un simple trait de caractère de l'animal, sans raison particulière. 

Quels sont les risques liés à la gloutonnerie chez le chien ?

Les chiens ont la capacité de digérer une nourriture à peine mâchée sans que cela cause des problèmes majeurs. Toutefois, avaler tout rond et en grande quantité présente toujours des risques pour le système digestif : vomissements de régurgitation, ballonnements, dilatation et torsion de l'estomac, douleurs abdominales… Par ailleurs, le chien peut s'étouffer avec un morceau d'os ou une croquette. Il sera aussi plus sensible aux problèmes bucco-dentaires, dont la plaque dentaire normalement réduite par l'abrasion naturelle des croquettes. Enfin, si votre toutou mange trop et trop vite, l'embonpoint le guette, avec tous ses effets négatifs provoqués sur sa santé.

Comment réguler la gloutonnerie de mon chien ?

Une fois que vous avez déterminé la raison de la gloutonnerie, vous pouvez progressivement ou drastiquement y remédier. Un simple changement d'alimentation peut résoudre le problème si elle n'était pas adaptée à votre animal. Si vous avez plusieurs chiens, faites-les manger séparément dans des lieux distincts afin d'éliminer la compétition. 

Pour tous les autres cas, adoptez la gamelle anti-glouton (ses reliefs empêchent le chien d'avaler toute sa nourriture d'un coup) ou le tapis de fouille. Si vous avez un jardin, n'hésitez pas à lancer les croquettes au sol. Votre toutou devra les manger une par une en faisant usage de son flair pour les trouver. Vous pouvez également fractionner ses repas au cours de la journée ou utiliser une partie de la ration quotidienne en friandises de récompense lors des activités et des apprentissages


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info