Baisse "historique" en maths au classement Pisa : quels sont les résultats de la France dans les autres disciplines ?

par A. LG avec AFP
Publié le 5 décembre 2023 à 13h08

Source : TF1 Info

L'OCDE a publié mardi son étude internationale Pisa 2022.
Cette dernière pointe en France une baisse "historique" du niveau des élèves en mathématiques.
Découvrez les résultats dans cette discipline, ainsi qu'en sciences et compréhension de l'écrit.

Des résultats parmi les plus bas jamais mesurés. L'OCDE a publié mardi son classement international Pisa, pointant notamment en France une baisse "historique" du niveau des élèves en mathématiques, discipline sur laquelle s'attarde spécifiquement cette édition 2022, comme ça a été le cas en 2012 et 2003. 

Ces mauvais résultats "sont à inscrire dans le contexte particulier de la pandémie mondiale de Covid-19 mais le Covid n'est pas l'unique explication", selon Eric Charbonnier, spécialiste de l'éducation à l'OCDE. "Le problème d'attractivité (du métier d'enseignant) a un impact sur les résultats également, comme la crise du Covid", assure-t-il. Selon l'OCDE, en 2022, "67% des élèves étaient scolarisés dans des établissements dont le principal/proviseur avait déclaré que la capacité à dispenser l'enseignement était entravée par un manque de personnel enseignant. En 2018, ils étaient seulement de 17%". Voici, en détail le classement de la France, discipline par discipline, mis en perspectives avec celui des dix pays ou territoires arrivant en tête dans de l'enquête Pisa.

Culture mathématique : 22/38

Il s'agit là de "formuler, employer et interpréter les mathématiques dans différents contextes". Dans cette discipline, avec une baisse de 21 points, la France est classée 22e parmi les 38 pays de l'OCDE, statistiquement situés "entre la 15e et la 29e place en mathématiques et sciences" avec une baisse de 15 points en moyenne, selon l'OCDE.

"La France ne connait pas sa première baisse de niveau en maths", rappelle Eric Charbonnier. Dans les éditions précédentes, "une baisse avait déjà été observée entre 2003 et 2006 puis les résultats sont restés stables entre 2006 et 2018", précise-t-il. Mais cette forte baisse an mathématiques "observée en France entre 2018 et 2022 est la plus importante observée depuis la première étude Pisa" en 2000, note l'OCDE. En revanche, les élèves français, qui étaient parmi les plus anxieux des pays de l'OCDE vis-à-vis des mathématiques jusqu'à présent, ont désormais "un niveau d’anxiété au niveau de la moyenne OCDE", un changement qui s'explique "par une baisse du niveau d'anxiété des élèves en France entre 2012 et 2022 combinée dans le même temps à une augmentation du niveau d'anxiété dans de nombreux pays de l'OCDE."

 A titre de repère, Singapour arrive en première position du classement avec un score de 575, suivi par Macao (552), Taïwan (547), Hong Kong (540), le Japon (536), la Corée du Sud (527), l'Estonie (510), la Suisse (508), le Canada (497) et les Pays-Bas (493).

Culture scientifique : 22/38

Cette discipline inclut des connaissances en physique, sciences et vie de la Terre et de l'univers, ainsi que des notions de démarches et d'explications scientifiques. Pour ce qui la concerne, la France décroche la 22e place, loin derrière les dix pays en tête de classement, à savoir Singapour (561), le Japon (547), Macao (543), Taïwan (537), la Corée du Sud (528), l'Estonie (526), Hong Kong (520), le Canada (515), la Finlande (511) et l'Australie (507).

En sciences, les résultats sont restés plutôt stables, "sans que l'on puisse expliquer pourquoi", concède M. Charbonnier.

Compréhension de l'écrit : 24/38

Pour réussir dans cette discipline, les jeunes doivent montrer qu'ils sont capables de "comprendre et utiliser des textes écrits, mais aussi réfléchir à leur propos et s'y engager". En compréhension de l'écrit, la France arrive en 24e position parmi les 38 pays de l'OCDE, situés statistiquement  "entre la 11e et la 29e" en lecture. En d'autres termes, la France connait également une forte baisse du niveau de ses élèves dans cette discipline, dont la tendance est à la baisse depuis 2012 dans le pays. "La performance des élèves a baissé de 19 points en compréhension de l'écrit, contre 10 points pour la moyenne OCDE" par rapport à 2019, détaille l'OCDE.

A titre de repère, Singapour décroche là encore la première place (543), suivi de l'Irlande (516) et du Japon (516), de la Corée du Sud (515) et Taïwan (515), de l'Estonie (511), de Macao (510), du Canada (507), des Etats-Unis (504), de la Nouvelle-Zélande (501), Hong Kong (500) et de l'Australie (498).


A. LG avec AFP

Tout
TF1 Info