Comment aider les poules à passer le cap hivernal ?

par Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO
Publié le 8 janvier 2024 à 13h00

Source : JT 13h Semaine

Les poules sont naturellement résistantes au froid.
Cependant, il faut toujours veiller à leur confort et à leur bien-être.
Voici quelques conseils pour les aider à passer le cap de l'hiver.

Les poules sont des guerrières qui peuvent supporter le froid jusqu'à -20 degrés. En effet, pour se préparer à la baisse des températures, les volailles muent, elles perdent leurs plumes et se dotent d'un nouveau plumage leur permettant de résister aux températures basses. Cependant, si le froid n'effraie pas les poules, elles restent sensibles à l'humidité et aux courants d'air. Par ailleurs, leurs crêtes peuvent geler en cas de froid extrême. Il est donc important d'aménager le poulailler de manière à ce qu'elles ne tombent pas malades.

Isoler le poulailler pour garder les poules à l'abri

Les poules doivent être au sec quand elles sont dans leur abri. On vérifie que le toit est étanche et on inspecte le poulailler à la recherche d'infiltration d'air. Si l'abri est mal isolé, il ne gardera pas la chaleur et les volailles risquent de se retrouver trempées en cas d'intempéries. On peut poser une bâche hermétique qui protégera le toit de la pluie et on peut améliorer l’isolation en ajoutant des planches de liège sur les côtés. Il est aussi possible de surélever de quelques centimètres le poulailler en le plaçant, par exemple, sur des parpaings.

Améliorer la litière

En hiver, il est conseillé d'ajouter des couches de litières. On n'hésite pas à mettre plus de paille, voire un tapis de chanvre. C'est une manière d'isoler le sol du poulailler et de garder les pattes des poules au chaud. Certains endroits stratégiques ont besoin d'une couche particulièrement épaisse de litière, c'est le cas notamment des pondoirs.

Nettoyer très régulièrement le poulailler

Les poules passent plus de temps dans le poulailler en hiver, il faudra donc le nettoyer plus souvent. On conseille de rafraîchir l'abri toutes les deux semaines. Il est indispensable de changer la litière, nettoyer le sol, les perchoirs et les pondoirs. Chaque matin, il faut enlever les fientes. On désinfecte également le poulailler tous les mois et on n'oublie pas de saupoudrer la paille sèche de terre de diatomée pour éloigner puces et parasites. Un poulailler mal entretenu peut favoriser l'apparition de microbes et parasites et causer des maladies.

Adapter l'alimentation

Pour que les poules puissent demeurer au chaud, elles doivent avoir une bonne masse graisseuse corporelle. On augmente donc les rations de graines et de céréales en hiver. Pour les gâter, vous pouvez leur donner des pâtées riches en protéines. N'hésitez pas à leur fournir des insectes séchés pour combler le fait que les vers de terre et autres limaces se font rare en hiver. On n'oublie pas de leur donner toujours de l'eau propre et on veille à ce qu'elle ne gèle pas, donc on la change régulièrement ! 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info