Les bassins et les mares sont un moyen d'apporter une plus-value à son extérieur.
Esthétiques, ils s'insèrent parfaitement dans les jardins de style anglais ou japonais.
Construire ce type d'aménagement ne demande pas d'autorisation particulière en mairie.

Posséder une mare ou un petit bassin aquatique est le rêve de beaucoup de jardiniers. Idéaux pour apporter de la fraîcheur à un espace extérieur, ils apportent également un côté serein et sauvage, propre au jardin japonais ou au jardin anglais. Construire une mare ou un bassin aquatique est aussi un moyen de faire entrer la faune en attirant les poissons, mollusques et amphibiens. Il n'est nullement nécessaire d'avoir de grandes connaissances en aménagement extérieur pour réaliser ce genre d'espace aquatique. Voici la marche à suivre.

Choisir le bon emplacement pour sa mare ou son bassin

L'emplacement d'un bassin est primordial. Celui-ci doit être suffisamment ensoleillé dans la journée afin de permettre à la vie aquatique de se développer. Par ailleurs, le bassin doit être construit à l'écart des arbres. Les feuilles mortes pourraient tomber dans la mare, ce qui peut acidifier l'eau et favoriser l'apparition de vase. Les racines peuvent aussi abîmer l'étanchéité de la mare. Enfin, on évite de construire le bassin dans un lieu de passage, surtout si des enfants sont susceptibles de jouer près de l'emplacement.

Comment construire une mare ?

La réalisation d'une mare n'est pas compliquée en soi, mais demande un peu d'huile de coude. On commence par creuser en créant plusieurs niveaux. La partie la plus profonde doit mesurer un mètre de profondeur au minimum. Cela permettra à la faune de se protéger en cas de gel, mais aussi lorsqu'il fait trop chaud. On retire les pierres et tout autre matériau pointu. On place ensuite un grillage à mailles hexagonales pour éviter que des rongeurs ou des mulots viennent creuser des tunnels. On ajoute ensuite du sable de rivière et un film géotextile, puis on installe une bâche (EPDM ou PVC) afin d'étanchéifier la mare. Il ne vous reste plus qu'à remplir la mare avec de l'eau et à fixer la bâche en l'enterrant sous le gazon, en remettant la terre et en plaçant des pierres. Pour un aspect plus sauvage, il est possible de planter des végétaux autour du bassin, voire de jeter de la terre dans l'eau sur les parties les moins profondes pour favoriser l'implantation naturelle des plantes.

Installer un filtre

Pour un bassin sain et équilibré, il est nécessaire d'installer un système de filtration. Il permet d'épurer et de brasser la mare en privilégiant l'oxygénation de l'eau. Pour cela, il est possible d'opter pour différents systèmes. Pour un petit bassin, un filtre sous pression est suffisant ; si votre bassin est d'une grande taille, un filtre gravitaire est préférable. Il est aussi possible d'opter pour un système de filtration naturelle en installant des plantes aquatiques comme des nénuphars, des laitues d’eau, des élodées ou des iris. L'avantage ? Elles ne nécessitent pas d'entretien et favorisent le développement de la biodiversité.

Faut-il une autorisation ?

Pour un bassin de petite taille et qui n'a pas vocation à servir de piscine, il n'est pas nécessaire de demander une autorisation. En revanche, une déclaration de travaux peut être déposée en mairie, surtout si la construction du bassin engendre des nuisances sonores pour le voisinage. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des services de votre mairie pour prendre connaissance des règles locales. 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info