L'apprentissage de la propreté fait partie des points essentiels de l'éducation d'un animal de compagnie.
Il arrive que le chien et le chat se mettent à uriner partout dans l'habitat, mais ce n'est jamais sans raison.
Des méthodes de rééducation permettent néanmoins de rectifier ce comportement.

Quel amoureux des chiens et chats n'a jamais été confronté à des flaques d'urine de son animal de compagnie ? Qu'il s'agisse d'un banal accident, de malpropreté ou de marquage territorial, ce n'est pas agréable et il est important de ne pas laisser une mauvaise habitude s'installer.

La propreté des animaux de compagnie, un apprentissage à ne pas manquer

Chez les très jeunes animaux, la propreté nécessite un apprentissage patient, car la capacité de rétention de la vessie est limitée. Les chatons y parviennent plus facilement que les chiots puisque, dans la nature, il en va de leur survie et la mère leur enseigne donc très vite à dissimuler leurs déjections aux prédateurs potentiels. Un bac à litière à leur taille suffit généralement à prendre de bonnes habitudes et, si vous adoptez un chaton sevré (âgé de huit à dix semaines), il est déjà propre dans la plupart des cas. Pour un chiot, vous devrez vous armer de patience… et d'une serpillère ! Rapidement, vous devrez l'éduquer et lui apprendre à profiter des sorties régulières pour faire ses besoins, un processus normal qui peut prendre quelques semaines. 

Pourquoi mon animal adulte se met à uriner partout ?

Au-delà des ratés éducatifs du début, il y a trois principales façons d'expliquer ce défaut de comportement. La première est prévalente chez les mâles entiers, qu'ils soient félins ou canins : le marquage urinaire. Il s'agit d'un besoin impérieux de marquer son territoire en déposant quelques gouttes d'urine odorante sur les murs, les pieds de meubles ou même vos jambes. L'animal indique ainsi à ses congénères que cet endroit est déjà occupé et chasse gardée. 

Votre chien ou chat peut aussi uriner partout pour exprimer un mal-être physique ou psychique, soit parce qu'il n'est simplement plus capable de se retenir (insuffisance rénale, diabète…), soit parce qu'il est malheureux et déprime en raison d'un changement brutal dans son environnement (déménagement, réduction de votre disponibilité, arrivée ou perte d'un membre du foyer…).

Enfin, ce problème de comportement peut également être lié à une baisse de votre vigilance : la litière est trop sale pour votre chat ou vous avez attendu trop longtemps pour faire sortir votre chien et, même avec la meilleure volonté du monde, il n'a malheureusement pas pu se retenir. 

Comment empêcher mon chien ou mon chat d'uriner partout ?

La première étape pour résoudre ce problème comportemental est d'en définir la cause. Ensuite, gardez-vous de punir votre animal, car il est probable qu'il ne comprenne pas votre geste, surtout s'il est empreint de violence, qu'il vous en tienne rigueur ou même que cela accentue le phénomène. Au contraire, optez pour une résolution adaptée et proportionnée. S'il s'agit d'un marquage territorial, la castration est la solution la plus efficace et la plus radicale. En alternative, utilisez des répulsifs chimiques ou naturels (vinaigre, huiles essentielles…) pour protéger certaines zones dans votre habitat. 

Si vous avez manqué à vos devoirs de bon propriétaire, reprenez immédiatement de bonnes habitudes en changeant la litière (il existe des litières autonettoyantes pour ceux qui veulent limiter la corvée) ou en faisant sortir votre chien plus souvent. Vous vous absentez toute la journée ? Faites appel à un dogsitter ! Vous pouvez aussi attirer votre félin dans sa litière grâce à quelques gouttes d'eau de javel ou en saupoudrant un peu d'herbe à chat séchée.

Enfin, si les flaques d'urine surviennent chez un animal âgé, qui perd visiblement son entrain habituel et/ou qui semble souffrir, prenez vite un rendez-vous chez le vétérinaire afin de diagnostiquer une maladie éventuelle et d'entamer le processus de soins le plus tôt possible.


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info