Le kokedama est un art végétal japonais à mi-chemin entre l’Ikebana et le bonsaï.
Cette technique consiste à enrouler de la terre et de la mousse autour de ses plantes.
Facile à réaliser, le kokedama est une manière originale de se reconnecter à la nature.

Tout droit venu du Japon, le Kokedama est une technique vieille de 500 ans. Le mot signifie "boule de mousse". Il s’agit de cultiver une plante ou une fleur dans une sphère en mousse. Les Japonais le cultivent et les accrochent en hauteur et ce geste possède une signification spirituelle bien précise : cela sert à se libérer de la pesanteur et à s’élever vers plus de paix. C’est surtout l’occasion d’avoir un objet végétal unique, graphique, original et délicat pour apporter un bout de nature chez soi.

Comment fabriquer un kokedama ?

Pour les amoureux des plantes à l’esprit DIY, confectionner cette boule de mousse n’est pas difficile en soi. La sphère est réalisée à partir d’une terre argileuse. On mélange de l’argile avec du terreau, afin qu’elle se maintienne, mais qu’elle reste souple et argileuse. On sélectionne la plante ou la fleur que l’on souhaite cultiver. On dépote l’espèce choisie et on supprime la terre qui l’entoure. On coupe entre un tiers et la moitié de la longueur des racines. On ajuste les plantes pour un rendu le plus esthétique possible et on applique la terre argileuse jusqu’à ce qu’il soit possible de réaliser une sphère, entre 6 et 10 cm de diamètre. On recouvre ensuite avec de la mousse que l’on peut se procurer en jardinerie ou chez un fleuriste. On peut déposer le kokedama sur un support matériel naturel comme du bois ou de la pierre ou bien le suspendre. 

Quelles espèces choisir ?

Pour un rendu spectaculaire, on choisit des plantes à l’allure la plus graphique possible. Les plus utilisées sont l’Asparagus plumosus et son feuillage léger, la fougère de Boston et ses frondes retombantes, l’Hedera helix et son feuillage décoratif. Pour plus de couleur, il est possible d’opter pour des fleurs comme les géraniums, les bégonias, ou encore les gardénias. Et pour allier beauté visuelle et ivresse du parfum, la lavande est aussi un très bon choix. Non seulement, elle est décorative, mais elle vous fera profiter de ses vertus apaisantes et relaxantes. 

Comment entretenir un kokedama ?

Cette boule de mousse a besoin d’une bonne humidité en son cœur. L’entretenir consiste donc principalement à s’assurer que la sphère ne s’assèche pas. On peut l’arroser avec un arrosoir à bec fin et un débit lent pour que la terre ne se délite pas. Les spécialistes conseillent toutefois de préférer la technique du bain dans une eau tiède pendant une dizaine de minutes. Par ailleurs, un kokedama a besoin de lumière. Cependant, on évite de le placer près d’une fenêtre avec une exposition au soleil direct ou près d’un chauffage, car la petite boule de terre pourrait très vite s’assécher. Le kokedama a également besoin d’une taille régulière parce que les tiges mortes et les feuilles fanées vont épuiser inutilement la plante et la terre. Enfin, n’hésitez pas à égaliser la mousse avec un ciseau pour un aspect visuel plus esthétique. 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info