Comment savoir si mon chat souffre d'arthrose ?

par Coline GRASSET pour TF1 INFO
Publié le 19 février 2024 à 19h00

Source : JT 13h WE

En vieillissant, les chats sont souvent sujets à l'arthrose, ou ostéoarthrite féline.
Cette dégénérescence articulaire est douloureuse et handicapante.
On peut la prévenir et la soulager en accompagnant le chat dans sa maladie.

Comme chez les humains, l'arthrose est courante chez les chats seniors, causée par de nombreux facteurs. Elle se traduit par une multitude de symptômes qu'il faut savoir détecter afin de soulager au plus vite votre compagnon à quatre pattes.

Les origines multifactorielles de l'arthrose féline

L'ostéoarthrite féline est principalement liée au vieillissement naturel des articulations du chat. Avec l'âge, dès huit ans, les cartilages qui font tampon entre les os s'usent et perdent leur élasticité. Les frictions augmentent et endommagent progressivement les articulations des pattes et de la colonne vertébrale, entraînant des douleurs et des raideurs qui empêchent l'animal de se mouvoir correctement. Le surpoids ainsi qu'une activité physique inadaptée (trop réduite ou trop intense) aggravent le phénomène. Une blessure peut aussi accélérer le vieillissement articulaire. Par ailleurs, la génétique joue un rôle important dans l'apparition de l'arthrose du chat. Certaines races y sont prédisposées en raison de leurs particularités morphologiques, c'est le cas pour  le Maine Coon, le Munchkin, le Persan, le Siamois…

Quels sont les symptômes de l'arthrose chez le chat ?

D'abord invisibles, les symptômes de l'arthrose se révèlent graduellement. Ils ne sont pas flagrants ni la seule cause possible, mais leur convergence vous aidera à repérer la maladie articulaire. Elle se traduit physiquement par une raideur marquée de l'articulation abîmée, une baisse notable de l'activité, des difficultés à se lever, à sauter, à monter et à descendre les escaliers, des mouvements boitillants… Le chat peut aussi se déplacer sur trois pattes afin de limiter l'usage du membre douloureux. 

Du côté du comportement, on relève fréquemment des signes d'agressivité et d'irritation. Le chat est moins patient et n'hésite pas à lancer un coup de griffe si vous sollicitez son articulation. Au quotidien, l'animal éprouve souvent des difficultés à faire sa toilette correctement, car certaines zones de son anatomie ne lui sont plus accessibles sans douleur. Il arrive même qu'il ne puisse plus enjamber le rebord de sa litière et que cela explique une malpropreté soudaine. Certains animaux peuvent également perdre l'appétit, développer du stress ou miauler à tout-va. 

Peut-on soigner l'arthrose du chat ?

Malheureusement, il n'existe aucun traitement curatif de l'arthrose, car il s'agit d'une dégénérescence des tissus articulaires et on ne peut pas les réparer. Toutefois, il est possible de soulager la douleur de l'animal et d'accompagner cette maladie non létale. Lorsque le diagnostic est posé, le vétérinaire propose l'administration d'un anti-inflammatoire et d'un analgésique. Il recommande une activité et une alimentation adaptées afin de maintenir le félin en bonne condition physique et de ne pas aggraver les symptômes. Vous pourrez aussi modifier l'environnement de votre chat à la maison pour simplifier son quotidien en réduisant les mouvements douloureux : aménagement de plain-pied, installation d'une rampe d'accès au lit, au canapé… Enfin, votre compagnon à quatre pattes aura besoin d'un suivi vétérinaire plus rapproché. 


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info