L'info passée au crible
Verif'

Électricité : 300.000 foyers sont-ils privés de courant chaque année ?

Publié le 25 janvier 2023 à 18h49
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Mathilde Panot a accusé le gouvernement d'indifférence face à "300.000 foyers" qui subiraient des coupures d’électricité chaque année.
C’est un peu moins, selon le Médiateur de l’énergie, qui comptabilise 254.000 interruptions ou résiliations de courant en 2021.

Pour protester contre la réforme des retraites, la CGT énergie a brandi une réponse de poids en prévoyant prochainement des coupures de courant ciblées. Des projets d'actions au demeurant illégales, qui ne se sont évidemment pas du goût du gouvernement, comme l’a réaffirmé son porte-parole Olivier Véran sur BFM, mardi 24 janvier. 

Pour réponse, Mathilde Panot, présente à ce débat, l’a renvoyé aux régulières coupures de courant survenues chez des Français, pour cause d’impayés. "Chaque année, on coupe l’électricité à 300.000 personnes dans le pays sans que cela suscite votre indignation", a taclé la présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale.

Cette estimation fait référence à une proportion de Français en situation de précarité qui subissent les conséquences de factures d’électricité non honorées. À ce titre, les derniers chiffres officiels remontent à l’année 2021, ceux de 2022 n’étant pas encore consolidés. Ils émanent du Médiateur national de l’énergie, cette autorité publique indépendante ayant pour rôle de régler les litiges entre consommateurs et opérateurs du secteur de l'énergie. 

Cette année-là, les fournisseurs d’électricité ont procédé à plus de 700.000 interventions pour des impayés, comprenant à la fois des limitations et des interruptions de courant. Au total, "785.096 interventions pour impayés de factures d’énergie ont eu lieu en 2021", dont "448.259 réductions de puissance" et "254.422 interruptions de fourniture ou résiliation". Cela signifie que plus de 250.000 foyers en situation de précarité ont subi des coupures d’électricité, voire l’arrêt net de leur contrat.

Les réductions de puissance, qui permettent aux fournisseurs d’électricité de faire réduire la puissance d’alimentation en électricité pour leurs clients en situation d’impayé, ont fortement augmenté en 2021
Les réductions de puissance, qui permettent aux fournisseurs d’électricité de faire réduire la puissance d’alimentation en électricité pour leurs clients en situation d’impayé, ont fortement augmenté en 2021 - Médiateur de l'énergie

Ils étaient moins nombreux en 2020, année de pandémie, avec 215.124 foyers dans cette situation. Comme le rappelle le Médiateur de l’énergie, "en 2020, l’allongement de la trêve hivernale des coupures d’énergie jusqu’au 10 juillet avait permis de protéger les consommateurs d’énergie en difficulté financière pendant plus de 8 mois, au lieu de 5 mois habituellement (de janvier à mars, puis de novembre à décembre)". Ils étaient plus nombreux à être concernés par des coupures ou des résiliations de contrat l’année précédente, avec 279.950 foyers recensés en 2019. 

Au total, 12 millions de Français se trouvent en situation de "précarité énergétique", toujours selon le Médiateur de l’énergie. Un chiffre sur lequel nous nous étions déjà penchés, lorsque plusieurs élus de gauche, d'Alexis Corbière à Yannick Jadot, s’en étaient emparés.

Lire aussi

Élément notable en 2021, les limitations de puissance ont explosé par rapport aux années précédentes. Cela s’explique par le fait que ces opérations s’effectuent désormais à distance, via les compteurs Linky. À la différence des coupures de courant, qui nécessitent encore l’intervention d’un technicien sur place.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info