Lieux de culte : l'Élysée recule sur la limite de 30 personnes

TG
Publié le 25 novembre 2020 à 11h11, mis à jour le 25 novembre 2020 à 14h16
Lieux de culte : l'Élysée recule sur la limite de 30 personnes

Source : VALERY HACHE / AFP

L'essentiel

RELIGION - Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé mardi soir la reprise des offices religieux dès ce week-end mais pour 30 personnes maximum. Une jauge insuffisante pour la Conférence des évêques de France, qui a obtenu gain de cause.

Aussitôt annoncée, aussitôt amendée. La règle de trente personnes autorisées pour les offices dans les lieux de culte, dévoilée par Emmanuel Macron mardi soir lors de son allocution télévisée, va être ajustée. C'est ce que l'Église de France a fait savoir ce mercredi, précisant que le nouveau dispositif sera annoncé d'ici jeudi, pour une mise en application dès ce week-end.

"Incompéhension"

"Suite à l’incompréhension manifestée par les catholiques et d’autres quant au nombre de 30 personnes autorisées à assister à une célébration publique à partir du 28 novembre, le Président de la Conférence des évêques de France (CEF), Mgr Eric de Moulins-Beaufort, et le Président de la République, M. Emmanuel Macron, ont eu un échange téléphonique hier soir, 24 novembre", a écrit sur son site la Conférence des évêques de France. 

Et de préciser : "Une jauge réaliste, tout en restant stricte, sera définie d’ici jeudi matin pour une mise en application en deux étapes : samedi 28 novembre puis après la réévaluation du 15 décembre."

"Il y a eu une longue concertation avec les représentants des cultes" autour de la jauge limite, a expliqué le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à la sortie du Conseil des ministres, précisant seulement que les discussions allaient "se poursuivre pour préparer les échéances futures et la seconde étape du 15 décembre".

Activités sportives, culturelles et cultuelles : les nouvelles règlesSource : JT 20h Semaine
JT Perso

La communauté catholique a gagné son bras de fer, entamé depuis le début de reconfinement avec les autorités. Ces derniers week-ends, des milliers de fidèles ont en effet manifesté dans tout le pays pour réclamer le retour des messes. Lundi, les responsables de culte avaient quant à eux proposé un protocole au ministère de l'Intérieur : espace de 4 m2 prévu entre chaque fidèle, gel hydroalcoolique et port du masque... celui-ci tenait en plusieurs points. Autant de mesures qui pourraient être reprises dans le dispositif dévoilé jeudi.