Coronavirus : comment bien occuper son temps en période de confinement

VIDÉO - Confinés, les Français se donnent rendez-vous chaque soir au balcon le temps d'une chanson

La rédaction de LCI
Publié le 17 mars 2020 à 21h31
VIDÉO - Confinés, les Français se donnent rendez-vous chaque soir au balcon le temps d'une chanson

Source : NICOLAS TUCAT / AFP

TOUS AU BALCON - Contre l'ennui du confinement, rendez-vous est donné aux Français de se rendre à leur fenêtre chaque soir à 19h30, l'espace de dix minutes, pour applaudir les soignants et chanter en chœur.

Pour exprimer sa solidarité, s'apporter du réconfort ou bien tout simplement pour rompre l'ennui, les Français ont rendez-vous chaque soir à sortir à leur fenêtre ou leur balcon, le temps d'une chanson. Deux jeunes hommes sont à l'initiative du projet, Mehdi et Vianney. Avec leur groupe Facebook intitulé "Les 10 minutes du peuple" qui recueille déjà plus de 230.000 membres, l'objectif est simple : "Tous les soirs à 19h30 : on allume le son et on fait danser les voisins à la fenêtre pendant 10 minutes". 

Cascada ouvre le bal

Chaque soir, chacun est donc invité à passer une tête à sa fenêtre pour y applaudir les soignants, puis entonner les paroles d'une chanson choisie par les membres du groupe. En ce premier soir de confinement, c'est donc le célèbre air de Cascada, "Everytime we touch", qui ouvre le bal. Une référence doucement ironique à la consigne imposée de la distanciation physique d'un mètre. 

De manière générale, l'idée est d'instaurer tous les soirs "un brouhaha musical" pour vaincre l'angoisse de l'enfermement. "Et promis le virus se fatiguera avant nous", concluent avec optimisme les organisateurs. 

Les soignants applaudis à ParisSource : TF1 Info

Le travail des soignants applaudi

Dans le même temps, un appel à saluer le travail fourni par le personnel soignant s'est lancé sur les réseaux sociaux avec le hashtag "On applaudit". Ce geste est prévu partout en France chaque soir à 20h -ou 19h selon les cas, la coordination n'étant pas parfaitement au point. Les soignants se trouvent en effet en première ligne dans la gestion de l'épidémie, qui circule rapidement sur le territoire : désormais, le nombre de cas de contamination double tous les trois jours et les hôpitaux sont dépassés.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info