Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Coronavirus : réparateurs d'ordinateurs, pompes funèbres, cavistes... Ces secteurs qui ont échappé à la fermeture

La rédaction de LCI
Publié le 16 mars 2020 à 11h15, mis à jour le 16 mars 2020 à 17h00
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

ÉPIDÉMIE - Un décret publié ce lundi au Journal Officiel énumère les activités qui, malgré la propagation du coronavirus, peuvent être maintenues en France.

Toute l'économie à l'arrêt… ou presque. Le Premier ministre a pris la parole samedi soir pour ordonner la fermeture des lieux "non indispensables", notamment les restaurants et les bars. Problème : un doute subsistait concernant certains commerces, autorisés ou non à ouvrir. La réponse à ce flou a été apportée ce lundi, un décret paru au Journal Officiel détaillant cette décision du gouvernement.

Sans surprise, le texte confirme les autorisations annoncées samedi soir par Edouard Philippe, à savoir les magasins alimentaires, les pharmacies, les banques, les bureaux de tabac et les stations-essence. Le décret précise de quels magasins alimentaires il s'agit : des grandes surfaces de différentes tailles, des supérettes, des supermarchés et des hypermarchés. A noter que les commerce de détail sont également autorisés : les boucheries, les poissonneries et les primeurs ou encore les cavistes.

Blanchisseries et services funéraires autorisés

Au-delà des commerces liés à l'alimentation, d'autres types d'activités vont pouvoir continuer. A savoir les revendeurs d'équipements d'automobiles et de deux roues, les fournisseurs des agriculteurs ainsi que leurs équipementiers. Mais aussi les blanchisseries et les services funéraires resteront aussi ouverts. 

Plus surprenant, les vendeurs et réparateurs d'ordinateurs ou de téléphonie ont eux aussi le droit de rester ouverts. Certains ont néanmoins d'ores et déjà fait le choix de baisser le rideau, à l'image des Fnac ou des boutiques Apple. Quid des boutiques des opérateurs téléphoniques ? La question n'est, pour l'heure, pas encore tranchée. Du côté d'Orange, "certaines boutiques" devraient ouvrir ce lundi, a fait savoir la CFDT du groupe.

Sur un autre plan, les lieux de cultes, comme les églises, resteront ouverts mais ne peuvent accueillir plus de 20 personnes, sauf en cas d'enterrements pour lesquels aucune limite n'est donnée.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info