La France face à une 3e vague d'ampleur

Les Français soutiennent unanimement les soignants face au Covid-19 mais s’inquiètent pour l'avenir des hôpitaux, selon un sondage

Y.R
Publié le 6 octobre 2020 à 8h26
Les Français soutiennent unanimement les soignants face au Covid-19 mais s’inquiètent pour l'avenir des hôpitaux, selon un sondage

Source : Illustration CEDRICK ISHAM CALVADOS / AFP

CORONAVIRUS - Selon le sondage trimestriel de l'Observatoire de la santé, l'immense majorité des Français interrogés expriment leur confiance envers le personnel hospitalier face à la crise du Covid. Toutefois, ils partagent leurs inquiétudes sur la qualité des soins à l'avenir. Un pessimisme encore plus fort chez les soignants.

Les Français font unanimement confiance aux personnels de santé. Alors que l'épidémie de Covid rebondit depuis plusieurs semaines, obligeant les autorités à prendre des restrictions pour éviter une deuxième vague, plus de 9 personnes interrogées sur 10 (92%) disent accorder leur confiance aux médecins, selon le sondage trimestriel de l'Observatoire de la santé réalisé par Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH), franceinfo, Le Figaro Santé et la Chaire Santé de SciencesPo. Le chiffre grimpe même 96% pour le crédit donné aux infirmières et les infirmiers. En parallèle, malgré une progression notable (+10 points depuis le mois d'avril), seuls 46% des Français assurent faire confiance au ministère de la Santé. 

Selon cette enquête réalisée entre la mi et la fin septembre, les Français se disent reconnaissants envers l'ensemble du système hospitalier pour avoir su faire face à la vague du coronavirus qui a déferlé sur le pays en mars dernier. Plus de 8 sur 10 (83%) pensent qu'elle a été plutôt bien amortie. Ce qui ne les empêche pas, pour autant, de s'inquiéter. Trois quarts des sondés (77%) se soucient de la situation sanitaire. Cette inquiétude touche même 84% des personnels hospitaliers, qui craignent, à 68%, d'être contaminés sur leur lieu de travail contre 59% chez les autres personnes en activité. 

Lire aussi

Une confiance en l'avenir qui s'effrite

Dans ce contexte, plus de deux tiers des Français (68%) estiment que l'avenir des établissements de santé est insuffisamment pris en compte par les pouvoirs publics. Pour 97% d'entre eux, cela constitue un enjeu de société majeur. Cette vision fait consensus chez 96% des personnels hospitaliers, 93% des retraités et, même, 64% des étudiants. Mais la confiance en cet avenir est au plus bas. 61% des personnes sondées pensent que la qualité des soins fournis va se détériorer, 91% chez les soignants. Les Français jugent, à 82%, que les moyens actuels (humains, financiers et matériels) de l'hôpital public sont insuffisants. Un constat partagé par 89% des personnels hospitaliers, qui se disent démunis pour bien soigner les patients. 

En revanche, une divergence est notable entre les soignants et le reste de la population. Si sept Français sur dix (71%) recommanderaient à leur enfant d'être médecin, à l'inverse 74% des personnels hospitaliers ne partageraient pas cet avis. Outre la dégradation des conditions de travail (84%), l'absence de perspectives d'évolution (74%), la rémunération (71%), l'intérêt du métier (85%), 82% des soignants certifient que leur travail n'est pas reconnu à sa juste valeur. Dès lors, leur insatisfaction au travail ne cesse de croître. De 36% en novembre 2017, elle atteint près de deux ans plus tard 56%.


Y.R

Tout
TF1 Info