Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les infractions pour non-respect du port du masque représentent près de 700 verbalisations par jour

La rédaction de LCI
Publié le 27 août 2020 à 12h13
Opération de contrôle du port du masque à Nice, où l'obligation a été généralisée en août 2020.

Opération de contrôle du port du masque à Nice, où l'obligation a été généralisée en août 2020.

Source : VALERY HACHE / AFP

L'essentiel

RÈGLES SANITAIRES - Près de 700 verbalisations sont dressées chaque jour pour non-respect du port du masque, a indiqué Jean Castex jeudi lors de la présentation de la stratégie du gouvernement face au Covid-19.

"Il ne suffit pas d'édicter des obligations, encore faut-il en vérifier le respect." Lors de la présentation du plan du gouvernement pour la rentrée face à la crise sanitaire, Jean Castex a donné un bilan des verbalisations relatives au non-respect des règles édictées localement par les autorités, et notamment l'obligation du port du masque décidée sur certains territoires, et dans certains lieux. 

"Dans tous les territoires, j'ai demandé aux représentants de l'Etat de préparer des plans de contrôle afin de s'assurer du respect des règles sanitaires", a rappelé le Premier ministre. "Dans les établissements recevant du public, depuis le 17 août, 30.000 contrôles ont été effectués, donnant lieu à 1900 mesures de police, et à 53 fermetures", a indiqué Jean Castex. 

700 verbalisations par jour

En outre, "s'agissant des infractions au port du masque, nous sommes sur un flux d'environ 700 verbalisations par jour", a indiqué le chef du gouvernement lors de la conférence de presse. 

"C'est aux autorités locales de décider de l'intensification éventuelle de ces actions de contrôle parfois nécessaire", a conclu Jean Castex.