Johnson & Johnson recommande une seconde dose de son vaccin

Publié le 26 août 2021 à 8h27
Johnson & Johnson recommande une seconde dose de son vaccin
Source : Frederic J. BROWN / AFP

VACCINATION - L'unique dose du sérum Janssen devra être secondée par une seconde injection pour renforcer l'immunité contre les infections au Covid-19. Une deuxième dose permettrait de générer neuf fois plus d'anticorps.

Deux doses au lieu d'une seule : l'entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson a affirmé mercredi qu'une deuxième dose de son vaccin contre le Covid-19 renforçait l'immunité conférée par la première, et jusqu'ici unique, injection. Lors de deux essais cliniques dont les résultats n'ont pas encore été soumis à la communauté scientifique, la dose supplémentaire a permis de générer des niveaux d'anticorps neuf fois supérieurs à ceux observés quatre semaines après une première dose, a indiqué J&J dans un communiqué.

L'administration américaine a annoncé la semaine dernière qu'une campagne de rappel des vaccins à ARN messager (Pfizer et Moderna) commencerait à partir de fin septembre. Les autorités sanitaires avaient alors souligné qu'un rappel serait "probablement nécessaire" pour les personnes ayant reçu le remède de J&J, minoritaires aux États-Unis, mais que des données étaient attendues "dans les prochaines semaines".

Ces annonces interviennent au moment où les Centres de préventions des maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé, a indiqué que l'efficacité des vaccins anti-Covid avait décliné avec la propagation du variant Delta, qui représente désormais la grande majorité des contaminations aux États-Unis : l'efficacité des sérums de Pfizer et Moderna contre l'infection a baissé de 91 % à 66 % depuis que l'apparition de ce variant, d'après une étude en cours menée sur des milliers d'employés de centres de soins et d'hôpitaux dans six États américains.

La protection des vaccins contre les cas graves de la maladie, les hospitalisations et les décès reste toutefois élevée, dépassant 90% selon la plupart des études.

Lors de son autorisation par la Haute autorité de santé (HAS) en mars dernier, le sérum de Janssen assurait une protection contre 66 % des formes symptomatiques de Covid-19. Cette efficacité montait à 76 % pour les formes sévères de la maladie, et à 96 % sur les formes menant à une hospitalisation.

Le 24 août, la HAS avait recommandé une dose de rappel sérum de Johnson & Johnson avec un vaccin à ARN messager, soit Pfizer ou Moderna. En France également, seuls les plus de 55 ans peuvent recevoir un injection Janssen, et moins d'un million de Français l'ont pour l'heure reçue.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info