Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Réouverture des boîtes de nuit : les exploitants seront fixés le "15 juin au plus tard"

La rédaction de LCI
Publié le 11 mai 2021 à 6h41
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

ESPOIR - Invité de BFM Business ce lundi 10 mai, le ministre délégué aux PME Alain Griset a assuré que les gérants du secteur allaient être fixés sur une éventuelle réouverture d'ici la mi-juin.

Les discothèques vont-elles rouvrir prochainement ? Elles sont, en tout cas, les grandes absentes du plan de déconfinement en quatre étapes, acté par le gouvernement. Invité de BFM Business ce lundi 10 mai, le ministre délégué aux PME, Alain Griset a annoncé que les exploitants de boîtes de nuit seront fixés le "15 juin au plus tard" sur la date de réouverture.

"Pour l'instant on ne leur a pas donné de date, mais je les ai reçus la semaine dernière en leur disant qu'au 15 juin au plus tard on leur donnera une date prévisionnelle de réouverture", a déclaré le ministre, précisant qu'une "réunion" allait se tenir "dans les prochains jours avec le ministère de la Santé pour voir de quelle manière on peut envisager la réouverture, sur le plan des jauges et des protocoles".

Un "plan discothèque" à l'étude

Les risques de contamination sont jugés en effet particulièrement élevés dans ces établissements fermés, le Covid-19 étant réputé se transmettre via les aérosols, c'est-à-dire les nuages invisibles de particules produits par la respiration, la parole ou les cris des personnes infectées, qui ont tendance à se concentrer dans l'air si la ventilation est mauvaise.

Discothèques : privées de déconfinementSource : TF1 Info
JT Perso

Pour aider les exploitants à traverser cette mauvaise passe, Alain Griset a également annoncé que les discothèques seraient désormais éligibles au dispositif renforcé de prise en charge des coûts fixes des entreprises les plus pénalisées par la crise. Il permet une aide à hauteur de 70% des charges fixes des entreprises de plus de 50 salariés et de 90% pour les entreprises de moins de 50 salariés, dans la limite de 10 millions d'euros annuels. Au-delà du fonds de solidarité, un "plan pour les discothèques" est également à l'étude, afin de les accompagner dans le long terme. 

Le secteur dénonce une injustice

Alors que les restaurants et bars pourront rouvrir le 19 mai leur terrasse, puis leur salle sans jauge dès le 30 juin, les exploitants de discothèques dénoncent une discrimination et certains d'entre eux ont déposé un référé en Conseil d'État pour réclamer leur réouverture. 

Pour exprimer leur colère, un rassemblement de patrons de boîtes de nuit a été organisé ce lundi à Paris, notamment pour déposer une gerbe de fleur en hommage à "la mort des discothèques". Les manifestants ont été verbalisés par les forces de l'ordre et ont écopé d'une amende de 135 euros, les rassemblements étant limités à six personnes


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info