Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : isolement obligatoire pour les voyageurs arrivant en Guadeloupe

ALG
Publié le 18 janvier 2021 à 8h35, mis à jour le 19 janvier 2021 à 0h13
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PRÉVENTION - Face à la menace des variants du nouveau coronavirus, la préfecture de Guadeloupe a annoncé durcir les conditions d'entrée sur son territoire en instaurant un isolement de sept jours pour les nouveaux arrivants.

L'objectif est de contenir la propagation de la variante britannique du Covid-19 sur l’archipel. À compter de ce lundi, tous les voyageurs arrivant en Guadeloupe, à l'exception de ceux en provenance de Martinique, devront s'engager "sur l'honneur" à respecter un isolement de sept jours, a annoncé la préfecture dans un communiqué. "Il s’agit d’éviter l’introduction du 'variant anglais' par un voyageur qui serait porteur du virus mais n’aurait pas été testé positivement avant le départ", explique la préfecture.

Les voyageurs arrivant en Guadeloupe, qui doivent déjà présenter un test PCR négatif, seront "soumis à un isolement de même nature que les cas contacts" et devront réaliser un nouveau test sept jours après leur arrivée sur le territoire, précise le communiqué. "Cette disposition s’appliquera pour les voyageurs de toutes les provenances, à l'exception de la Martinique", qui "s’engageront sur l’honneur à réaliser cet isolement à leur arrivée", ajoute le texte. Les voyageurs entre la Guadeloupe et les îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy) ou la Guadeloupe et la Guyane doivent aussi justifier, dans les deux sens, d'un motif impérieux pour embarquer.

Durcissement aussi en Martinique

La Martinique a elle aussi annoncé samedi un durcissement des conditions d'entrée sur son territoire, à compter de lundi, avec une mise à l'isolement obligatoire de sept jours pour les voyageurs de toutes provenances, en plus d'un test PCR négatif au Covid-19. Seuls les voyageurs en provenance de Guadeloupe ou s’y rendant depuis la Martinique n’auront pas à suivre ces nouvelles mesures. En revanche, compte tenu de la situation sanitaire qui s’aggrave en Guyane, le communiqué précisait que "les flux aériens avec la Guyane seront restreints".

Lire aussi

Plus de 100.000 voyageurs s’étaient rendus en Martinique pour les fêtes de fin 2020.


ALG

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info