Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : l'obligation vaccinale préconisée par l'Académie de médecine

La rédaction de LCI
Publié le 25 mai 2021 à 17h36
image d'illustration d'un vaccin AstraZeneca

image d'illustration d'un vaccin AstraZeneca

Source : Fred TANNEAU / AFP

SANTÉ - L'Académie de médecine recommande ce mardi de rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19, notamment en conditionnant l'exercice de certains métiers au fait d'être vacciné.

Le gouvernement ne cesse de répéter qu'il ne rendra pas obligatoire la vaccination contre le Covid-19. Cette position n'est pas partagée par l'Académie de médecine. Dans un communiqué diffusé ce mardi et intitulé "'Obligation' n’est pas un gros mot quand il s’agit de vacciner contre la Covid-19", l'instance qui répond notamment aux questions concernant la santé publique recommande de se pencher sur la question. "Déjà évoquée à plusieurs reprises, mais rejetée sur l’argument réaliste du manque de vaccins, l’obligation vaccinale doit maintenant être envisagée", écrit-elle.

"Cette mesure a été appliquée en France pour la variole (1902-1984), la diphtérie (1938), le tétanos (1940), la tuberculose (1950-2007), la poliomyélite (1964), et étendue en 2017 pour 11 vaccins du nourrisson. Elle s’impose dans tous les cas où une vaccination efficace permet d’éliminer une maladie répandue, sévère et souvent mortelle", explique-t-elle. "Avec un taux d’efficacité de 90 à 95% contre les formes graves de la Covid-19, les vaccins actuellement homologués en France contre le SARS-CoV-2 remplissent les conditions qui permettent de recourir à l’obligation vaccinale", continue l'Académie de médecine.

Puisque selon elle, "la mise en application d’une telle obligation ne pourra être instaurée que de façon progressive", elle recommande d'abord de rendre la vaccination exigible à certains métiers. Par exemple, elle recommande de l'imposer "pour l’exercice de toute activité professionnelle essentielle  conduite du gouvernement et de l’État, enseignement, services de santé, de sécurité et de défense (police, services d’incendie et de secours, armée), services d’approvisionnement de la population (alimentation, eau, énergie, numéraire, matériels informatiques) et autres services de la fonction publique", ainsi que "pour l’exercice des activités professionnelles comportant un contact avec le public, notamment dans les secteurs du commerce de détail, de la restauration, de l’hôtellerie, des établissements culturels et du sport"

Vaccin obligatoire pour les étudiants avant la rentrée 2021 ?

Lire aussi

L'Académie de médecine préconise également de rendre la vaccination obligatoire "en préalable à toutes les activités comportant déplacements ou rassemblements, telles que les voyages internationaux, les cures thermales ou les occupations associatives", "pour tous les donneurs de sang, de tissu ou d’organe" et "pour les étudiants avant la rentrée universitaire 2021".

Une prise de position qui va (r)ouvrir le débat sur une question qui divise la France :  selon le dernier baromètre du Cevipof pour Le Monde, 51 % des personnes résidant en France se disent favorables à la vaccination obligatoire, contre 46 % qui y sont opposées. 

 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info