La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : le pass sanitaire en entreprise pourrait être inclus dans le texte sur le pass vaccinal

AL
Publié le 21 décembre 2021 à 11h19
JT Perso

Source : TF1 Info

LÉGISLATION - Le gouvernement doit rencontrer les élus locaux et les groupes parlementaires ce mardi après-midi et devrait décider dans la foulée s'il inclut ou pas le pass sanitaire en entreprise dans le texte sur le pass vaccinal.

Toutes les solutions sont étudiées pour inciter à la vaccination. Mardi, le gouvernement devrait décider, à l'issue d'une rencontre avec les élus locaux et les groupes parlementaires, s'il inclut le pass sanitaire en entreprise dans le texte sur le pass vaccinal, qu'il souhaite voir adopter d'ici fin janvier. 

C'est en tout cas ce qu'a annoncé son porte-parole, Gabriel Attal, sur le plateau de France 2, faisant valoir  qu'"il y aura une discussion parlementaire de toute façon". Il a par ailleurs rappelé que les partenaires sociaux, rencontrés par la ministre du Travail Elisabeth Borne lundi, "ne sont pas enthousiastes" concernant un pass au travail.

Un passage obligé pour le gouvernement ?

Selon le porte-parole du gouvernement, les concertations entre la ministre du Travail et les partenaires sociaux avaient permis de dégager "une forme de consensus autour de la nécessité du télétravail", mais qu'il n'y a "en revanche pas vraiment de consensus autour d'un pass sanitaire en entreprise".

Il a néanmoins souligné l'intérêt d'une telle mesure. "L'objectif, c'est d'inciter le plus possible à la vaccination parce qu'on voit quand même que c'est notre meilleur outil face à la progression de l'épidémie", a-t-il mis en avant. Elisabeth Borne avait indiqué lundi à l'AFP à l'issue des concertations avec les partenaires sociaux que "rien n'est acté à ce stade", en précisant que la mesure "supposerait une disposition législative".

Pour le président LREM de la commission des Affaires économiques à l'Assemblée nationale, Roland Lescure,  il s'agit pour le gouvernement d'un passage obligé afin de mieux contrôler l'épidémie. "Aujourd'hui, on sait qu'il y a 90% de Français éligibles qui sont vaccinés, 10% qui ne le sont pas. Il faut les inciter, les forcer, les pousser à se faire vacciner. Ça passe sans doute par des contraintes plus fortes, notamment dans l'entreprise", a-t-il expliqué à TF1.

Lire aussi

La réunion mardi après-midi entre le Premier ministre Jean Castex, les représentants des élus locaux et les présidents des groupes parlementaires se tient par ailleurs pour parvenir à une entrée en vigueur "rapide" du pass sanitaire en pass vaccinal, a par ailleurs souligné Gabriel Attal.


AL

Tout
TF1 Info