La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Le télétravail "reste la règle", rappelle le gouvernement

Publié le 2 février 2021 à 18h00, mis à jour le 2 février 2021 à 18h20
JT Perso

Source : La Matinale LCI

CRISE SANITAIRE - Face au risque d'une nouvelle flambée de l'épidémie en France, le télétravail "reste la règle", a indiqué mardi l'exécutif, qui veut endiguer le déclin de cette pratique et retrouver le niveau du mois de novembre 2020.

Dans les secteurs qui peuvent y recourir, le télétravail "reste la règle". Cette clarification a été apportée mardi par la ministre du Travail, Elisabeth Borne, dans un communiqué faisant suite à une concertation, la veille, avec les partenaires sociaux. Rappelant "la nécessité d’une mobilisation collective dans le contexte épidémique actuel", la ministre a jugé nécessaire de "retrouver le niveau de télétravail de début novembre".  

Cette clarification s'appuie notamment sur une enquête de l'institut Harris Interactive pour le ministère du Travail, selon laquelle le taux de recours au télétravail s'est progressivement érodé depuis le second confinement. Selon ce sondage, 64% des actifs en situation de télétravailler ont eu effectivement recours à cette organisation, contre 70% en novembre. 

Un jour maximum par salarié au bureau

"Le télétravail reste la règle pour toutes les activités qui le permettent", a ainsi indiqué la ministre. "La possibilité de revenir sur le lieu de travail reste dérogatoire, dans la limite maximum d’un jour par semaine par salarié, pour les seuls salariés qui en ressentent le besoin", a précisé la ministre du Travail, invitant les partenaires sociaux "à relayer ces règles dans l'ensemble des secteurs" et précisant que l'inspection du travail veillerait "à leur bonne application"

Selon les statistiques transmises lundi à LCI par une source gouvernementale, le télétravail à 100% représentait 18% du total des salariés en novembre. Cette proportion est tombée à 13% actuellement. D'où la "nécessité de remobiliser", expliquait cette source. 

Cette clarification intervient alors que le protocole sanitaire a été renforcé vendredi dernier en milieu professionnel. Ce protocole recommande le port de masques de catégorie 1 exclusivement (chirurgicaux ou en tissu), ainsi qu'une distance minimale de 2 mètres entre les salariés, contre 1 mètre auparavant, dans les situations où le masque ne peut pas être porté. En outre, un décret permettant aux salariés de déjeuner à leur bureau devrait être publié dans les prochains jours. 


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info