Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Pass sanitaire : les restaurateurs ne seront pas tenus de contrôler l'identité de leurs clients

La rédaction de LCI
Publié le 21 juillet 2021 à 14h44
JT Perso

Source : TF1 Info

DISPOSITIF - Invité du 13H de TF1 ce mercredi, Jean Castex a apporté des précisions sur l'application du pass sanitaire. Le Premier ministre a indiqué que les gérants d'établissements recevant du public seraient tenu de vérifier si leurs clients possèdent bien le leur, mais pas leur identité.

Les restaurateurs craignaient de devoir faire la police en devant trier, dès le mois d'août, leur clientèle. Invité ce mercredi au 13H de TF1, Jean Castex a mis fin à leurs craintes. Le Premier ministre a annoncé que les responsables d'établissements recevant du public, dont cinémas et musées depuis mercredi puis cafés et restaurants à partir d'août, devront bien contrôler les pass sanitaires mais ne seront pas tenus responsables en cas de fraude.

Les gérants seront "responsables du contrôle" du pass sanitaire, mais pas de la "vérification de l'identité" de la personne qui le présente, qui sera du ressort des forces de l'ordre, a-t-il précisé.

Une "semaine de pédagogie" pour le rodage du dispositif

Afin de laisser le temps aux gérants des établissements de prendre en main le dispositif, Jean Castex a indiqué qu'une "semaine de pédagogie" serait accordée, confirmant les propos du porte-parole du gouvernement mardi. Gabriel Attal avait évoqué une "période de rodage". Une fois celle-ci écoulée en revanche viendra "le temps des sanctions" pour les établissements concernés, a ajouté le Premier ministre.

Lire aussi

Mardi, les professionnels des cafés, bars et restaurants affirmaient être prêts à assumer une "obligation de moyens", en permettant à leurs clients de scanner à partir du mois d'août leur pass sanitaire à l'entrée de leurs établissements, mais non de "contrôle systématique" de ce dernier. 

"Nous continuons de penser que le contrôle du pass sanitaire des clients est impossible de manière systématique pour nos professionnels", a déclaré à l'AFP Franck Trouet, porte-parole du syndicat des indépendants de l'hôtellerie-restauration, le GNI. "Nous sommes prêts à mettre à disposition de nos clients les moyens matériels de scanner le QR Code attestant qu'ils sont en possession d'un pass sanitaire en règle mais en plein service, quand il y a plein d'allées et venues, nous ne sommes en pas en mesure de faire des contrôles", a-t-il assuré.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info