La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : quelles mesures sanitaires pour la rentrée scolaire ?

ML
Publié le 1 janvier 2022 à 16h56, mis à jour le 2 janvier 2022 à 16h51
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PRÉCAUTIONS - Avant la rentrée scolaire, le ministère de l'Éducation a légèrement serré la vis dans un document publié sur son site, notamment sur la répartition d'élèves dont les professeurs sont absents et les moments festifs au sein des établissements.

À deux jours de la rentrée scolaire, alors que le nombre de contaminations explosent à cause de la diffusion galopante du variant Omicron, la ligne de conduite en vigueur depuis fin novembre demeure maintenue : tous les cours auront lieu en présentiel. Pour tenter de tirer parents et enseignants du flou, le ministère a toutefois mis à jour vendredi 31 décembre sa "Foire aux Questions" dédiée au Covid-19, qui contient quelques précisions au sujet de l'absence de professeurs, des sorties et des moments festifs notamment.

Le document précise ainsi que dans le cas d'un établissement en territoire classé niveau 3 sur 4, ce qui est le cas aujourd'hui des écoles élémentaires, "lorsqu’un enseignant est absent et dans l’attente de son remplacement, le non-brassage entre les classes doit être respecté" et que "les élèves ne peuvent donc être répartis dans les autres classes", contrairement aux collèges et lycées, classés niveau 2, où cette répartition est possible. 

Par ailleurs, au sujet des moments de convivialité à l'occasion de la nouvelle année ou de la galette des rois par exemple, au sein des équipes éducatives ou avec les élèves, la ligne est claire : ils sont interdits. "Ces derniers, par leur nature même, ne permettent pas le respect en continu des gestes barrières", justifie le ministère. 

Réunions parents-profs "vivement déconseillées"

Au chapitre des réunions entre professeurs, élèves et parents, les conseils de classe doivent être maintenus mais "prioritairement" tenus à distance, tout comme les réunions au sein des équipes pédagogiques. Si cela n'est pas possible, le ministère rappelle que le port du masque, l'aération ou la ventilation et les gestes barrières restent de mise pour une rencontre en présentiel. 

Quant aux réunions parents-professeurs, elles sont "vivement déconseillées" car elles "conduisent à un brassage important de personnes et posent la question du respect de la distanciation physique". Le cabinet souligne toutefois la nécessité de "maintenir le lien, indispensable, avec les familles", encourageant les établissements à privilégier des rendez-vous individuels et, si possible, à distance.

Au sujet des sorties et activités enfin, cours de musique et chorales sont maintenues à condition de conserver le port du masque et les gestes barrières. Si ces enseignements sont dispensés en extérieur, le masque est uniquement obligatoire pour les élèves et personnels des écoles, et recommandé pour ceux des collèges et lycées. Par ailleurs, les cours d'EPS doivent être réalisés en priorité à l'extérieur.

Quant aux sorties et voyages scolaires, les activités culturelles au cinéma, théâtre ou musées par exemple et les voyages scolaires de plusieurs jours, avec nuitées, ne sont pas interdits. Mais "il est toutefois vivement recommandé de reporter les sorties scolaires comportant des activités en espace clos", comme dans les lieux culturels - contrairement aux sorties en extérieur, à l'occasion d'une promenade ou d'une course notamment, qui peuvent être maintenues. Les chefs d'établissement sont aussi encouragés à décaler les voyages scolaires, qu'ils soient prévus à l'étranger ou non, dans la mesure du possible.  

Pour les moins de 12 ans, dès l'apparition d'un cas au sein de la classe, tous les élèves doivent se tester (antigénique ou PCR) S'ils sont négatifs ils peuvent revenir, mais désormais il faudra aussi réaliser un autotest à J+2 puis à J+4. 


ML

Tout
TF1 Info