La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : la levée des restrictions dans les écoles envisagée "au retour des vacances de février"

La rédaction de LCI
Publié le 21 janvier 2022 à 6h28, mis à jour le 21 janvier 2022 à 6h35
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PANDÉMIE - Le Premier ministre Jean Castex a dévoilé un calendrier de levée des mesures de restrictions. Pour les écoles, le protocole sanitaire pourrait être allégé dès le retour des vacances hivernales.

Si la moyenne des contaminations au Covid-19 n'a jamais été aussi élevée, la situation dans les hôpitaux semble prendre le chemin de l'accalmie. Avec cette perspective en ligne de mire, Jean Castex a dressé ce jeudi un premier calendrier de levée progressive des mesures de restriction lors d'une conférence de presse. Pour les écoles, collèges et lycées, le premier ministre dit "envisager" un allègement du protocole sanitaire "au retour des vacances de février".  Soit dès le 21 février pour la zone B, le 28 février pour la zone A voire le 7 mars pour la zone C.

Ces mesures pourraient "probablement" concerner le port du masque, obligatoire dès 6 ans y compris dans les cours de récréation, ainsi que le dépistage des élèves dans les classes touchés par le virus. "Il y a trois zones, nous profiterons de ce temps pour voir comment les choses évoluent et nous ressaisirons les autorités sanitaires à la rentrée pour voir dans quelle mesure (...) nous pourrons adapter le dispositif", a déclaré Jean Castex.

"Maintenir l'école ouverte est le bon choix" : Emmanuel Macron défend le protocole sanitaire dans l'enseignementSource : TF1 Info
JT Perso

Plus de 17 000 classes fermées

Ce desserrement reste, au regard des propos de Jean Castex, hypothétique, soumis à l'évolution des courbes épidémiques et de l'avis des autorités sanitaires. Au moins 17.037 classes sont actuellement fermées (contre 14.380 une semaine plus tôt)  à cause de la diffusion du virus selon le Premier ministre, "soit 3,2 % des classes" sur le territoire français.

Seule certitude rappelée par le chef du gouvernement : le protocole actuel, renforcé depuis l'apparition du variant Omicron, ne doit pas bouger avant le début des vacances de février. Un sujet de crispation depuis la publication, la veille de la rentrée scolaire de janvier, d'un nouveau protocole sanitaire dans les établissements scolaire, assoupli quelques jours plus tard face au mécontentement des professeurs et des parents d'élèves. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info