La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

V. F, avec AFP
Publié le 3 décembre 2021 à 22h46
Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

Source : AFP/Illustration

SANCTION - En Gironde, un officier de gendarmerie a été relevé de son commandement opérationnel pour un refus de vaccination contre le Covid-19 et muté sur un poste sans contact avec le public.

Depuis le 15 septembre, tous les militaires, y compris les gendarmes, affectés sur le terrain ou au contact du public doivent être complètement vaccinés contre le Covid-19. Et l'institution ne tergiverse pas avec cette obligation.

 Ainsi, un chef d'escadron commandant la compagnie de gendarmerie de Langon (Gironde) a été relevé de son commandement opérationnel pour un refus de vaccination, a-t-on appris ce vendredi auprès de la gendarmerie.

"Un événement rare"

À la tête d'un effectif de 150 gendarmes, cet officier supérieur de 32 ans a été d'abord sanctionné de dix jours d'arrêt puis muté vers la Direction générale de la gendarmerie à Paris, "sur un poste où il n'est plus en contact avec le public", a indiqué la gendarmerie en Gironde, confirmant une information du journal Sud Ouest. Cette sanction liée à un refus de vaccination est "un événement rare" dans la gendarmerie, car celle-ci est "peu confrontée au problème", a ajouté la même source.

Lire aussi

Toujours selon Sud Ouest, une nouvelle cheffe d'escadron de la compagnie de Langon a été nommée et prendra ses fonctions début janvier.


V. F, avec AFP

Tout
TF1 Info