Covid-19 : le défi de la vaccination

Comment fonctionne TousAntiCovid Verif, l'appli de contrôle du pass sanitaire ?

V.M
Publié le 20 juillet 2021 à 12h02
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

SÉSAME - À partir de ce mercredi, les lieux culturels et dédiés aux loisirs devront vérifier le pass sanitaire lorsque la jauge dépasse les 50 personnes. Pour simplifier ce contrôle, le gouvernement a développé une application, TousAntiCovid Verif, distincte de l'application TousAntiCovid et réservée aux professionnels.

Il va devenir l'outil incontournable pour contrôler les publics dans les lieux culturels ou de loisirs. Déjà utilisée pour contrôler le pass sanitaire lors des grands rassemblements culturels, l'application TousAntiCovid Verif, distincte de l'application grand public TousAntiCovid, va être étendue à partir de mercredi à tous les lieux de plus de 50 personnes, théâtres, musées, salles de concerts ou encore parcs de loisirs. Début août, seront concernés les cafés, restaurants, grands centres commerciaux, hôpitaux ou encore maisons de retraite... Ce qui devrait élargir considérablement le champ d'application. 

Téléchargeable sous IOS ou Android, cette version très simplifiée doit permettre aux professionnels des secteurs concernés de contrôler le pass sanitaire à l'entrée, sans perdre de temps, mais également sans avoir accès à des données de santé confidentielles du participant. 

Comment ça marche ?

Le fonctionnement de l'outil, développé par IN Groupe, est relativement simple. Après avoir téléchargé l'appli, cette dernière doit accéder à l'appareil photo du smartphone pour pouvoir scanner les "preuves sanitaires" des participants, à savoir le "2D-DOC" ou le QR Code sous format papier, PDF ou sur l'application classique TousAntiCovid qu'ils présenteront à leur arrivée. 

Seuls deux résultats sont alors possibles après le scan : "valide", ou "non valide". L'appli vérifie ainsi la validité du test Covid, PCR ou antigénique (moins de 48 heures), d'une preuve de guérison ou d'un schéma vaccinal complet (J+7 après la 2e dose). 

Outre cette mention de la validité, les seules informations transmises à l'organisateur sont le nom, le prénom et la date de naissance de la personne. "Toute preuve sanitaire doit obligatoirement être vérifiée", préviennent les autorités. Ainsi, la vérification via cette appli doit s'accompagner d'une présentation de la pièce d'identité, pour établir la correspondance.

Le décret du 7 juin 2021 précise que "les données mentionnées ne sont pas conservées sur l'application TousAntiCovid Verif " et qu'elles "ne sont traitées qu'une seule fois, lors de la lecture du justificatif", conformément aux précisions réclamées par la Cnil

Qui peut l'utiliser ?

Petite subtilité : si l'application TousAntiCovid Verif est téléchargeable par tout un chacun, ce n'est pas le cas d'un point de vue légal. Les autorités précisent que son usage "est réservé aux personnes habilitées et services autorisés dans le cadre de la loi du 31 mai 2021 et ses décrets d'applications. Si vous n'êtes pas éligible, vous encourez les sanctions prévues". 

En théorie, cet outil n'est absolument pas fait pour s'amuser à vérifier le pass sanitaire d'un convive ou d'un ami dans un cadre privé. Il faut d'ailleurs valider un certificat sur l'honneur avant d'y recourir. Il est donc réservé aux organisateurs d'événements culturels accueillant plus de 50 personnes, en attendant la nouvelle extension de son champ début août. Selon la loi du 31 mai 2021, le fait de conserver les documents, de les réutiliser à d'autres fin ou encore de recourir à l'application pour l'accès à des lieux non prévus par la loi est passible d'un an de prison et 45.000 euros d'amende.

La secrétaire d'État Olivia Grégoire a indiqué mardi matin, sur Europe 1, que les contrôles s'accompagneraient d'une "période de rodage d'une semaine ou deux" pour permettre aux professionnels de se familiariser avec ces outils. 

 

À noter : comme le signale Usine Nouvelle, certains profils habilités, comme les opérateurs de transport aérien et la police aux frontières, ont accès à des informations complémentaires donnant plus de précisions sur le motif du certificat, test ou cycle vaccinal, en raison des règles différentes qui peuvent s'appliquer dans le pays de destination du voyageur. 


V.M

Tout
TF1 Info