Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Covid-19 : près de 8000 vols annulés dans le monde le week-end de Noël

La rédaction de LCI avec AFP
Publié le 27 décembre 2021 à 7h26
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

CLOUÉS AU SOL - Plusieurs compagnies aériennes ont annulé des vols alors qu'une partie de leurs personnels sont contraints à l'isolement après avoir été exposés au Covid-19.

Le variant Omicron vient toujours plus perturber les voyages pendant les fêtes de fin d’année. Ce week-end de Noël, environ 7900 vols ont été annulés par les compagnies aériennes tandis que des milliers d'autres ont été retardés dans le monde.

Selon le site Flightaware, près de 2000 vols ont été annulés ce dimanche, dont plus de 570 étaient des trajets liés aux États-Unis, qu'il s'agisse de liaisons internationales ou internes. La veille, le même site comptait plus de 2800 annulations de vols et plus de 6350 retards. Et vendredi, environ 2400 annulations et près de 11.000 retards étaient recensés selon la même source.

Les perturbations devraient se poursuivre ce lundi avec au moins 800 vols menacés d'annulations et mardi (170 à ce stade).

La raison de cette défaillance ? Des pilotes, hôtesses de l'air et d'autres membres du personnel ont dû être mis en quarantaine après avoir été exposés au Covid-19, contraignant les compagnies Lufthansa, Delta Air Lines ou encore United Airlines à annuler une multitude de vols. Cette dernière compagnie a ainsi dû annuler environ 439 vols ces vendredi et samedi, soit 10% de ceux qui étaient programmés, contre 470 pour Delta Air Lines.

"Le pic de cas d'Omicron à travers le pays cette semaine a eu un impact direct sur nos équipages et les personnes qui gèrent nos opérations", a expliqué United Airlines, qui a assuré s'efforcer de trouver des solutions pour les passagers affectés. "Les équipes Delta ont épuisé toutes les options et les ressources" avant d'en venir à ces annulations, a plaidé de son côté la compagnie Delta Air Lines. Plus de dix vols d'Alaska Airlines ont été, eux aussi, annulés.

La Chine, la plus touchée

Dans le lot, c'est la Chine qui a été le plus affectée. Sa compagnie China Eastern a supprimé environ 540 vols, soit plus de 25% de son plan de vol, tandis qu'Air China a annulé près du quart de ses départs prévus. Des annulations qui viennent perturber la volonté de renouer cette année avec les déplacements pour les fêtes, après un Noël 2020 frappé de plein fouet par la pandémie.

Tout à l'Ouest, selon les estimations de l'American Automobile Association, plus de 109 millions d'Américains devaient quitter leur région immédiate par avion, train ou en voiture entre le 23 décembre et le 2 janvier - soit une hausse de 34% par rapport à l'an dernier. Mais ces perturbations n'ont fort heureusement pas eu de conséquences pour la tournée du père Noël que suit scrupuleusement, depuis 63 ans, le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD).


La rédaction de LCI avec AFP

Tout
TF1 Info