La France face à une 3e vague d'ampleur

Covid : la France, le seul pays à faire une distinction entre les bars et les restaurants ?

La rédaction de LCI
Publié le 5 octobre 2020 à 16h36
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

FERMÉS OU PAS ? -Les restaurants peuvent rester ouverts sous certaines conditions. Les bar en revanche ont l'obligation de fermer. La France est-elle le seul pays à faire cette distinction entre bars et restaurants dans les zones de forte propagation du virus ?

Les uns pleurent, les autres respirent. Les bars devront fermer à partir de mardi à Paris et en proche banlieue pour deux semaines, a indiqué lundi le préfet de police de Paris. En revanche, les restaurants resteront eux ouverts aux "horaires habituels", s'ils respectent le nouveau protocole sanitaire, a ajouté le préfet Didier Lallement ce lundi. Même chose à Marseille, où les restaurants ont l'autorisation de rouvrir leurs portes après une semaine de fermeture, mais pas les débits de boissons.

Seule la Belgique fait la même distinction

La France considère qu'il est beaucoup plus difficile de faire respecter les règles de distanciation sociale et les gestes barrières dans les bars, et a donc choisi de fermer ces lieux festifs, plus propices aux brassages de population, pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19. Mais qu'en est-il chez nos voisins ? 

Peu font cette distinction. Au Royaume-Uni, tous ferment leurs portes à 22 heures. Aux Pays-Bas depuis la fin du mois de septembre, bars et restaurants doivent baisser leur rideau à cette même heure. En Allemagne, les horaires de fermeture des établissements varient selon les régions, mais les autorités n'ont pas fait de distinction entre les restaurants, les bars et les cafés. 

Seule la Belgique fait une différence. En effet depuis le 28 septembre, les restaurants de Bruxelles peuvent rester ouverts aux horaires habituels, mais les bars doivent fermer leurs portes à 23 heures. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info