La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Port du masque, fermeture de classes... Que dit le protocole sanitaire à l'école ?

I.N.
Publié le 24 novembre 2021 à 19h03, mis à jour le 25 novembre 2021 à 0h11
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CRISE SANITAIRE - Face à la hausse des contaminations dans le pays, le ministère de l'Éducation nationale conserve pour l'instant le niveau 2 du protocole sanitaire dans les écoles. En quoi consiste-t-il ?

La cinquième vague déferle sur la France. Mardi 23 novembre, plus de 30.000 nouvelles contaminations ont été enregistrées dans le pays, un record depuis le 11 août. Toutes les classes d'âge sont désormais concernées par la hausse des cas, et les enfants ne sont pas épargnés.

Selon CovidTracker, le taux d'incidence des 0-9 ans (204 cas pour 100.000 habitants au 20 novembre) est même supérieur à la moyenne nationale (188), alors que le virus circule également beaucoup chez les 10-19 ans (taux d'incidence de 188). Forcément, les écoles, collèges et lycées sont directement touchés par cette situation. Mais au fait, quel protocole sanitaire s'y applique ?

Selon le ministère de l'Éducation nationale, plusieurs scénarios ont été décidés pour cette année scolaire, répartis en quatre niveaux : le niveau 1 (vert), le niveau 2 (jaune), le niveau 3 (orange) et le niveau 4 (rouge). "Compte tenu de la situation épidémique, le protocole sanitaire de niveau 2 s'applique à l'ensemble des départements métropolitains" depuis le 15 novembre, précise le ministère sur son site.

Plus de 6000 classes de primaire fermées

Ce dernier, classé jaune, prévoit d'accueillir tous les élèves en présentiel. Mais au moindre cas positif, la règle est "la fermeture de la classe pour une durée de sept jours" dans les écoles. Dans son dernier point hebdomadaire daté du 18 novembre, le ministère comptabilisait 4048 classes fermées. Mardi 23 novembre, devant les députés à l'Assemblée nationale, le ministre Jean-Michel Blanquer indiquait que 6000 classes restaient portes closes pour des cas de Covid-19.

Au collège comme au lycée, aucune fermeture n'est prévue. "Les élèves contact à risque sans vaccination complète" doivent cependant s'isoler pendant sept jours et suivre les cours à distance en cas de test positif d'un de leurs camarades. Ce qui n'est pas le cas pour les élèves vaccinés, qui peuvent toujours se rendre au sein des établissements. Dès lors, aucun collège ni lycée n'a fermé ses portes.

Lire aussi

Au niveau 2 (comme au niveau 1), le masque ne doit, en théorie, pas être porté partout par les personnels. "Le port du masque est obligatoire dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées", précise le ministère. Pour les élèves, il en est de même pour ceux de primaire, les collégiens et les lycéens.

En outre, au niveau 2, les tables des réfectoires sont "nettoyées et désinfectées après chaque service", les récréations sont organisées par groupe, les activités physiques se déroulent "en principe" à l'extérieur et les sports de contact ne sont pas autorisés en intérieur.

Le protocole sanitaire bientôt modifié ?

Mais ces mesures pourraient bientôt être modifiées. Selon nos informations, l'évolution du protocole sanitaire dans les écoles, avec la mise en place d'un dépistage en primaire, est une piste de travail du gouvernement. Certaines organisations plaident pour que des tests massifs remplacent les fermetures de classes lorsqu'un enfant est positif. En revanche, aucun changement ne devrait être entériné pour les collèges et les lycées.

Si la situation devait s'aggraver, le niveau 3 du protocole sanitaire à l'école consiste à laisser une partie des lycéens à la maison "selon le contexte local", à limiter le brassage par classe pendant la restauration à l'école, ou encore à désinfecter les réfectoires après chaque repas. Les jauges dans les collèges et les lycées, les activités physiques interdites en intérieur et une distanciation sociale de deux mètres s'appliquent, elles, au niveau 4.


I.N.

Tout
TF1 Info