Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Fin du pass vaccinal et du masque ce lundi : où restent-ils malgré tout obligatoires ?

Audrey LE GUELLEC
Publié le 14 mars 2022 à 15h21
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Ce lundi 14 mars sonne la fin de la plupart des restrictions liées au Covid-19 en France.
Certaines restent pourtant d'actualité, dans certains lieux.

Retour à la normale, ou presque, en France. Alors que l'essentiel des restrictions anti-Covid sont levées ce lundi toute personne qui le désire peut accéder aux cinémas, théâtres, restaurants, foires sans justifier d'un pass vaccinal. Ou arpenter à visage découvert les écoles et les commerces.  

Si, début mars, quand ces mesures d'allègement ont été annoncées par le gouvernement, la forte et longue cinquième vague de l'épidémie redescendait clairement, ce n'est maintenant plus le cas. Ces derniers jours, le nombre de nouveaux cas positifs est même reparti à la hausse: la moyenne des sept derniers jours était dimanche de plus de 65.250, contre 50.646 une semaine auparavant. 

Sur fond d'appel à la prudence face à ce "rebond" de l'épidémie, certaines mesures d'ailleurs restent d'ailleurs en vigueur. 

Dans les transports

"Le port du masque restera obligatoire dans les transports collectifs de voyageurs, compte tenu de la promiscuité", avait notamment indiqué le premier ministre Jean Castex le 3 mars en annonçant la levée de la plupart des restrictions le 14 mars. Et ce "pendant quelques semaines encore", avait de son côté souligné le ministre de la Santé, Olivier Véran, en déplacement à l'hôpital Pompidou à Paris.

Dans les trains ou les avions notamment, comme dans les bus scolaires, le port du masque reste donc requis ce lundi et jusqu'à nouvel ordre.

Dans les Ehpad et les établissements de santé

Par ailleurs, le masque est toujours exigés dans "les établissements de santé, les maisons de retraite, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap qui sont particulièrement fragiles". Tout comme le pass sanitaire, à savoir la présentation d'une preuve vaccinale, d'un test négatif ou d'un certificat de rétablissement. 

Enfin, "l'obligation vaccinale, qui s'applique aux soignants" reste d'actualité dans ces différents lieux.

Dans certaines entreprises

Si le protocole sanitaire en entreprise disparaît ce lundi, et avec lui le port du masque obligatoire, le ministère du Travail rappelle dans son guide qu'il revient à l'employeur d'"évaluer les risques d'exposition au virus" et de "mettre en œuvre des mesures de prévention" visant à supprimer ces risques à la source. 

Lire aussi

En conséquence, les entreprises peuvent toujours imposer à leurs employés, par prévention, et selon le contexte, de continuer à se couvrir le visage.


Audrey LE GUELLEC

Tout
TF1 Info