Compte personnel de formation : Faites-vous partie de ceux qui ont touché 3.000 euros de leur employeur ?

L.C
Publié le 5 avril 2022 à 11h49, mis à jour le 6 avril 2022 à 14h16
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Jeudi 31 mars, les employeurs qui n'ont pas proposé d'entretien professionnel au cours des six dernières années ont dû verser 3.000 euros aux salariés concernés.
Tous les salariés, du CDI aux alternants, sont concernés.

Vérifiez bien, vous avez peut-être reçu 3.000 euros. Jeudi 31 mars, dernier délai, les entreprises d'au moins 50 salariés ont dû verser cette somme sur le compte professionnel de formation (CPF) de tous ceux à qui, elles n'ont pas proposé d'entretien professionnel au cours des six dernières années. Selon l'accord du 25 juin 2021 relatif à la formation professionnelle, la pénalité s'applique également si l'employé n'a pas reçu de formation non obligatoire. Et tous les salariés, CDD, CDI, intérimaires ou alternants, y ont droit, pourvu qu'ils aient au moins deux ans d'ancienneté.

Lire aussi

En effet, les entreprises sont tenues tous les deux ans de faire un entretien professionnel avec leurs employés pour discuter avec eux des perspectives d'évolution dans la société, rappelle le bulletin officiel. Lors de cet échange, il est aussi question des formations que ces derniers suivent et pourraient suivre pour augmenter en compétence, ainsi que de leur utilisation du CFP. Tous les six ans, un point récapitulatif, basé sur ces différents points, doit être fait.

L'entretien, qui doit se dérouler sur le temps de travail, doit également avoir lieu au retour de congé maternité, de congé parental, de longue maladie ou après une mobilité volontaire ou un mandat syndical.


L.C

Tout
TF1 Info