Crise de l'eau à Mayotte : "Le département entre dans la période la plus critique"

par AD
Publié le 24 novembre 2023 à 14h17

Source : JT 20h Semaine

Déjà privés d'eau courante deux jours sur trois, les habitants de Mayotte sont appelés à limiter encore davantage leur consommation, en légère augmentation depuis une semaine, selon la préfecture.
"La saison des pluies n’a pas commencé et le département entre dans la période la plus critique de la crise", préviennent les autorités, qui laissent planer le risque d'un nouveau tour de vis.
"Chaque litre économisé permet de repousser la date de rupture", soulignent-elles.

"Un niveau alarmant et critique." La préfecture de Mayotte alerte la population sur le tarissement des ressources en eau du département le plus pauvre de France, confronté à une pénurie historique due à l'intensité exceptionnelle de la dernière sécheresse ainsi qu'au manque criant d'infrastructures.

"Malgré les efforts de l’ensemble des Mahorais et dans ce contexte de forte vulnérabilité de nos ressources, les consommations en eau augmentent depuis plusieurs jours", préviennent les services de l'État dans un communiqué publié jeudi soir. "Sur la dernière semaine, la consommation est passée de 26.000 à 27.700 m³/jour." À noter que les besoins quotidiens de l'archipel sont estimés à 43.000 m³ par jour.

L'épuisement des réserves "pourrait être imminent"

Cette hausse de la consommation pourrait "précipiter la vidange" des retenues d'eau collinaires de Combani et de Dzoumogné, actuellement remplies à 6% de leur capacité, poursuit la préfecture. 

La faute à de trop faibles précipitations, l'épuisement des réserves de ces deux sites de stockage représentant la majorité de l'approvisionnement de Mayotte "pourrait être imminent", mettent en garde les autorités. "La saison des pluies n’a pas commencé et le département entre dans la période la plus critique de la crise."

Déjà privés d'accès à l'eau courante deux jours sur trois depuis le mois de septembre, les 310.000 habitants sont donc plus que jamais encouragés à faire attention pour éviter un nouveau tour de vis, alors que la distribution de bouteilles a dû être élargie à l'ensemble de la population depuis lundi. 

"Chaque litre économisé permet de repousser la date de rupture", souligne la préfecture, rappelant que "le surstockage de l’eau durant les périodes d’ouverture doit être absolument évité".


AD

Tout
TF1 Info