"LibertéWatts", "don de chaleur"... Quand la sobriété énergétique devient solidaire

Publié le 12 décembre 2022 à 15h46, mis à jour le 12 décembre 2022 à 15h52

Source : JT 20h Semaine

La hausse des prix de l'énergie a plongé dans la précarité énergétique de nombreux foyers.
Pour tenter d'aider ces familles en difficultés, la solidarité s'organise.
Et le "don d'énergie" devient de plus en plus courant.

Durant l'hiver 2021, 22% des foyers français ont déclaré avoir souffert du froid chez eux. Un chiffre qui a largement augmenté par rapport à 2020, selon le baromètre du médiateur national de l'énergie, puisque seuls 14% avaient vécu cette situation il y a deux ans. Par ailleurs, 27% des ménages ont déclaré avoir des difficultés pour payer certaines factures, soit neuf points de plus que l'année précédente, alors que les impayés d'énergie, eux, ont progressé de 17% entre 2019 et 2021. Un chiffre qui devrait de nouveaux bondir en 2022, notamment avec la flambée des prix de l'énergie. 

Face aux difficultés de plus en plus importantes des foyers français à payer leur facture de gaz et d'électricité, la solidarité s'organise et profite même des appels à la sobriété lancés par le gouvernement pour éviter des coupures de courant cet hiver. Des applications comme "Don de chaleur", ou "LibertéWatts" ont ainsi fait leur apparition alors qu'EDF poursuit son partenariat avec la Fondation Abbé Pierre. Tour d'horizon des initiatives lancées pour tenter de venir en aide aux plus défavorisés.

Don de chaleur : donner du sens aux économies d'énergie

C'est la petite nouveauté qui fait du bruit. L'application Don de chaleur a été lancée le 7 novembre dernier et veut "accompagner les foyers français vers un changement durable de leurs pratiques de consommation d’énergie dans le cadre notamment de son grand défi de solidarité énergétique". Son fonctionnement - elle marche à la fois pour l'électricité et le gaz - est simple : elle relève la consommation du foyer via son compteur puis évalue les économies d'énergies réalisées. Ensuite, tout au long de l'hiver, chaque kilowattheure économisé permet d'alléger la facture, mais aussi d'alimenter une cagnotte solidaire qui soutient différentes associations, sélectionnées par l'utilisateur, comme Emmaüs Solidarité, la Croix-Rouge ou encore Stop à l'exclusion énergétique.

Si pour le moment l'application ne fonctionne que pour les détenteurs de compteur Linky pour l'électricité ou Gazpar pour le gaz, elle ambitionne d'embarquer près d'un million de Français d'ici 2023 dans ce don d'énergie solidaire. Pour les encourager à participer, l'application met d'ailleurs en place une série de défis ludiques chaque semaine, comme diminuer son temps de douche, ou baisser le chauffage, à faire entre amis ou en famille. Un bon moyen d'économiser tout en s'amusant et en oeuvrant pour aider les plus précaires à passer l'hiver.

"Nous entrons dans un monde où les ressources deviennent rares et chères. Nous devons apprendre à les préserver et à les partager équitablement. C’est l’ambition de Don de Chaleur : accompagner les foyers vers un nouveau rapport à l’énergie, en apprenant à maîtriser sa consommation et à partager équitablement les ressources, grâce à la force du collectif", détaille ainsi le co-fondateur de l'application Matthieu Sattler. À noter toutefois que si la start-up a noué des partenariats avec des fournisseurs d'énergie (Plüm énergie et la CNR), aucun n'a pour le moment été signé avec EDF ou Engie, les deux plus gros fournisseurs des Français. 

LibertéWatts : agir pour éviter les coupures

Autre initiative à noter, l'application LibertéWatts qui permet aux utilisateurs de déclarer des heures durant lesquelles ils sont prêts à suspendre leur consommation d'électricité. Un geste "solidaire et engagé qui permettra de mieux anticiper les pics de consommation afin d'assurer à court terme la sécurité de notre réseau électrique", avancent les créateurs de l'application. Dans la pratique, l'outil recense anonymement les déclarations des utilisateurs qui peuvent suspendre leur consommation d'électricité. Le jour J, elle leur envoie une alerte pour leur rappeler leur engagement et ainsi soulager le réseau durant de courtes périodes. 

Ce système est appelé à se développer puisque LibertéWatts ambitionne, à terme, de couper l'électricité à distance avec l'accord de l'utilisateur et le compteur Linky. Pour convaincre les consommateurs de participer à l'effort, l'application propose également de gagner des points à chaque coupure pour pouvoir ensuite les convertir en cadeaux ou en euros. Des sommes qui peuvent ensuite, pourquoi pas, être utilisées pour faire un don à des associations luttant contre la précarité énergétique.

Le partenariat Fondation Abbé Pierre et EDF

Si les outils solidaires et de don d'énergie se multiplient cette année, l'idée n'est pas nouvelle. Depuis 2018, EDF et la Fondation Abbé Pierre ont signé un partenariat. Il est ainsi possible de faire un don, via l'application EDF&Moi pour aider les ménages précaires à payer leur facture d'électricité. Le partenariat reste toutefois pour le moment limité aux clients de l'énergéticien, mais il se développe : fin octobre, 2274 abonnés avaient effectué un don moyen de 33 euros bénéficiant directement à une centaine de ménages repérés par la Fondation Abbé Pierre

Il est possible de donner entre 5 et 400 euros. Ce montant est ensuite doublé par EDF afin de financer la prévention de la précarité énergétique via deux programmes : SOliHA Morbihan en Bretagne et Eco-Loge Toit en Occitanie. À titre d'exemple : un don de cinq euros représente une ampoule allumée pendant un an, six euros à 12 douches chaudes et huit euros à deux jours de chauffage.

Par ailleurs, le responsable des partenariats nationaux à EDF Sylvain Decarne a annoncé, le 5 décembre dernier dans La Croix, qu'EDF allait lancer un défi auprès de ses clients membres de son club Oxygène : réaliser 10% d'économies sur leur consommation électrique entre décembre et mars. En contrepartie, les consommateurs pourront recevoir une carte d'achat de 75 euros ou convertir cette somme en don d'énergie.


Annick BERGER

Tout
TF1 Info