De la "go" au "babtou", les petits nouveaux du dictionnaire Le Petit Robert 2023

CQ
Publié le 15 octobre 2022 à 10h33

Source : Sujet TF1 Info

Plusieurs mots d’origine africaine font leur entrée dans Le Petit Robert en 2023.
Les "NFT" et l’"écoanxiété" font également partie des nouveaux entrants.

Qui dit nouvelle année, dit nouvelle version du dictionnaire du Petit Robert. Et l’édition 2023 a intégré de nouveaux mots, dont plusieurs d’origine africaine. On compte parmi eux la "go", qui désigne au départ une jeune fille en argot ivoirien. Mot qui s’est popularisé en France chez la jeune génération, notamment grâce à la chanson du groupe Magic System, "Premier Gaou", comme le relève Jeune Afrique, et entrant dans le dictionnaire en tant que "jeune fille, jeune femme" ou "petite amie".

Le mot "brouteur" intègre aussi l'édition 2023. Tiré du verbe "brouter", il renvoie à un arnaqueur, un escroc sur Internet. On le retrouve dans le titre d’une série ivoirienne, "Brouteur.com" et qui relate les histoires d’arnaqueurs en ligne. Enfin, parmi les entrées les plus remarquées, on compte aussi "babtou", à l’origine "toubab" et dans le dictionnaire depuis 2014, qui désigne familièrement un Occidental, un Caucasien. Il se transforme en "babtou fragile" dans sa version péjorative.

D’autres mots issus de la société moderne sont intégrés au Petit Robert. Comme "NFT", un anglicisme signifiant "non-fungible token" et désignant un objet numérique - souvent une œuvre d’art - non fongible. Ou encore "covidé", pour parler d’un malade du Covid-19, et "écoanxiété", renvoyant à l’angoisse face au changement climatique et risquant d’être le mal du siècle.


CQ

Tout
TF1 Info