Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Les cinémas resteront fermés au moins jusqu'à début juin, selon Edouard Philippe

La rédaction de LCI
Publié le 4 mai 2020 à 18h22
Image d'illustration

Image d'illustration

Source : webphotographeer

RÉOUVERTURE - Le Premier ministre a présenté ce lundi 4 mai la stratégie de déconfinement, lancée dans une semaine, de manière progressive. Parmi les commerces qui rouvriront le 11 mai, les cinémas, eux, n'en font pas partie. Leur cas doit être tranché le 2 juin, a indiqué Edouard Philippe.

Face aux sénateurs ce lundi 4 mai, Edouard Philippe a fait à nouveau le point sur la stratégie adoptée par l'exécutif pour déconfiner le pays, et notamment sur les commerces autorisés à rouvrir dès le 11 mai. Les théâtres, cinémas et salles de spectacle, eux, sont condamnés à patienter encore un mois au minimum, a confirmé le chef du gouvernement. "Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous avons choisi, par précaution sanitaire, de prolonger la fermeture des restaurants et des cafés, des cinémas et des théâtres, des manifestations sportives et culturelles, des plages, des lacs, des salles de fêtes", a-t-il affirmé.

Lire aussi

Ils seront fixés le 2 juin

Le sort réservé à tous ces établissements de loisirs doit être réévalué d'ici la fin du mois de mai, "pour une décision effective au 2 juin". Aujourd'hui en France, ce sont plus de 2.000 salles de cinéma qui ont fermé leurs portes le 14 mars dernier, à l'instar des restaurants, cafés et bars. Et les cinémas indépendants se retrouvent privés d'une trésorerie indispensable à leur survie, expliquait à LCI Claudine Cornillat, gérante du Max Linder Panorama à Paris.

"Il y a urgence pour la culture, le gouvernement le sait et y travaille. (...) La culture a bénéficié de 52 millions d'euros du fonds de solidarités", a ajouté Edouard Philippe. Les professionnels du milieu attendent désormais de nouvelles annonces les concernant, elles seront présentées mercredi 6 mai par Emmanuel Macron.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info