Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement : tous les départements passent au vert, sauf ceux d'Ile-de-France, Mayotte et la Guyane

La rédaction de LCI
Publié le 28 mai 2020 à 19h11
JT Perso

Source : TF1 Info

MISE À JOUR - Edouard Philippe a dévoilé ce jeudi 28 mai a dévoilé la nouvelle carte du déconfinement. Tout le pays passe au vert, sauf l'Ile-de-France, la Guyane et Mayotte.

"Les résultats sont bons sur le plan sanitaire, même si nous restons prudents." Edouard Philippe a présenté ce jeudi 28 mai en la deuxième étape du plan de déconfinement, effectif à partir du 2 juin. Le Premier ministre a notamment dévoilé une nouvelle carte de France, qui passe en vert sur l'ensemble du territoire, à l'exception de l'Ile-de-France, la Guyane et Mayotte qui passent en orange. Ainsi, plus aucun département n'est en rouge.

"Les départements en orange sont ceux pour qui deux indicateurs sur les quatre sont au-dessus des seuils de vigilance", a précisé Olivier Véran qui a ensuite détaillé les différents indicateurs de suivi de l'épidémie. La carte de France, qui fonctionne toujours avec trois codes couleur (vert, orange et rouge), se base cette fois sur quatre indicateurs : le taux d’incidence reflétant le nombre personnes infectées sur 100.000 habitants en une semaine, le taux de positivité des tests, le facteur de reproduction du virus (nombre R évalué à une personne) et le taux d’occupation des hôpitaux. 

Olivier Véran détaille les 4 indicateurs de suivi de l'épidémieSource : TF1 Info
JT Perso

C'est pourquoi "des départements vont bénéficier d'une vigilance particulière", avait précisé Edouard Philippe. Sont concernés, donc : ceux de l'Ile-de-France, Mayotte ainsi que la Guyane. 

Dans le détail, l'Ile-de-France montre à la fois une "persistance d’un taux d’incidence encore élevé" et "un taux d’hospitalisation élevé". Ici, les mesures ont été prises à l’échelle régionale et non départementale, en raison de la densité de population, a expliqué le ministre de la Santé. Mayotte présente une "circulation toujours active du virus" et une" persistance de la tension sanitaire" tandis que la vigilance est maintenue en Guyane à cause d'un "nombre de contamination encore supérieure à une personne", soit le nombre R.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info