La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Départs en vacances : 750.000 voyageurs attendus dans les gares ce week-end

TG avec AFP
Publié le 16 décembre 2020 à 22h47
Les quais de la gare de Lyon, à Paris, le 3 avril 2020.

Les quais de la gare de Lyon, à Paris, le 3 avril 2020.

Source : LUDOVIC MARIN / AFP

NOËL - La SNCF attend 750.000 voyageurs dans ses trains pour le départ des vacances, a indiqué mercredi le PDG de SNCF Voyageurs.

Des trains (presque) complets pour les départs ce weekend. C'est ce que la direction de la SNCF a annoncé ce mercredi soir, précisant qu'il reste de la place pour ceux qui souhaitent rejoindre leurs proches pour les fêtes malgré l'épidémie de coronavirus.

"C'est 750.000 voyageurs qui vont prendre le train ce week-end. Pour nous c'est une bonne nouvelle, les Français vont pouvoir reprendre un peu d'oxygène", a expliqué le PDG de SNCF Voyageurs Christophe Fanichet sur Europe 1. Malgré la crise sanitaire, ce chiffre correspond à une fréquentation "classique" en période de fêtes.

Par comparaison, la SNCF avait vendu 850.000 billets sur le week-end correspondant de l'an dernier - en pleine grève des cheminots - et 3 millions sur le long week-end de Noël (du 21 au 26 décembre) en 2018.

"Beaucoup de réservations de dernières minutes"

Les chiffres pour 2020 pourraient grimper : "Nous savons qu'il y a beaucoup de réservations de dernière minute, et nous devrions avoir au final plus de voyageurs pendant les vacances", a précisé un porte-parole à l'AFP, rappelant que 3 billets sur 4 ont été réservés ces derniers temps dans les cinq derniers jours avant le départ. La SNCF avait vendu mercredi 3 millions de billets de TGV et Intercités pour les vacances de Noël, sur les 4,5 millions qu'elle a mis en vente.

Lire aussi

Pour fluidifier les flux de passagers, les trains seront annoncés en gare de 30 à 40 minutes à l'avance, et non 20 minutes comme d'habitude, a également annoncé Christophe Fanichet.

Il reste cette année des prix abordables, même pour des destinations prisées à des dates stratégiques, a relevé Christophe Fanichet, rappelant que les billets restaient échangeables et remboursables sans frais "jusqu'à la dernière minute" jusqu'au 4 janvier. "100% des trains prévus vont circuler", a-t-il assuré. "Il n'y aura pas d'augmentation tarifaire en 2021."


TG avec AFP

Tout
TF1 Info