L'info passée au crible

Des barrières dans un supermarché allemand pour séparer les vaccinés des non-vaccinés ?

Thomas Deszpot
Publié le 29 novembre 2021 à 16h23
Ces images proviennent de supermarchés roumains.

Ces images proviennent de supermarchés roumains.

Source : Capture écran Twitter

DÉNONCIATION - Un supermarché allemand aurait décidé de séparer à l'aide de grilles les personnes vaccinées de celles ne l'étant pas. LCI est remonté à la source de ces images, qui n'ont pas été capturées outre-Rhin, mais en Roumanie.

Les personnes non-vaccinées sont-elles progressivement discriminées ? Des internautes le soutiennent avec vigueur, et s'appuient aujourd'hui sur des images qui auraient été prises en Allemagne. Chez nos voisins, apprend-on sur les réseaux sociaux, "certains supermarchés ont commencé à séparer les personnes vaccinées et non-vaccinées avec une barrière". 

Une photo, qui ressemble à la capture écran d'une vidéo vient appuyer le propos. On y observe en effet des barrières dans ce qui ressemble fort à un centre commercial. "Juifs ? Noirs ? Non, juste pour les non-vaccinés et c'est en Allemagne, mais ne stigmatisez pas ce pays, ça va s'étendre", lance un internaute. D'autres, en réponses, n'hésitent pas à comparer ces images à celle de l'Apartheid, en vigueur durant plus de 40 ans en Afrique du Sud.

Des supermarchés roumains

Des recherches permettent de trouver en ligne d'autres occurrences de cette photo. Des messages en anglais, très commentés, font notamment état de telles barrières outre-Rhin, sans pour autant apporter d'éléments concrets permettant d'identifier le lieu où la scène serait observée. Comme le font remarquer certains observateurs, il s'agit en fait d'une situation observée dans un autre pays européen : la Roumanie. 

La semaine passée, la presse locale s'est fait l'écho de la mise en place de ces barrières au sein de supermarchés de l'enseigne Kaufland. Des photos et vidéos, sous différents angles, permettent d'observer la mise en place de ces barrières, dans le magasin de Râmnicu Sărat par exemple, à 150 km de Bucarest. Plus au Nord, c'est dans la localité de Turda que des installations similaires ont été rapportées. Sur ces séquences ou clichés, des inscriptions rédigées en roumain sont aisément lisibles. De quoi confirmer la localisation de ces barrières puisque cette langue n'est utilisée qu'en Roumanie et en Moldavie.

Lire aussi

S'agit-il de différencier l'accès en fonction du statut vaccinal ? Oui, mais aussi et surtout de tenter d'appliquer les mesures en vigueur localement. "La situation a été constatée dans presque tous les supermarchés de la chaîne Kaufland du pays", rapporte le site Turdanews. Et de préciser que "la situation s'explique par la décision des autorités de limiter l'accès des personnes non-vaccinées aux seuls magasins jugés 'essentiels', comme l'alimentation ou les pharmacies".

Les médias rapportent toutefois que dans plusieurs magasins, les barrières n'auront été en place que quelques jours. Des maires ont notamment souhaité étudier la légalité d'un tel dispositif, tandis que des risques pour les clients ont été mis en avant dans d'autres établissements de l'enseigne. En cause : la difficulté à faire appliquer les mesures de sécurité en cas d'incendie, les barrières pouvant entraver la circulation et mettre en danger des personnes retenues à l'intérieur du magasin.

Une association de consommateur est montée au créneau ces derniers jours, contactant notamment l'ambassade d'Allemagne en Roumanie. Kaufland, en effet, est une enseigne de grande distribution basée outre-Rhin, ce qui explique sans doute pourquoi les messages partagés sur les réseaux sociaux ont évoqué des images supposément tournées chez nos voisins. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Thomas Deszpot

Tout
TF1 Info