Donner les fonds d'assiette à son chien part de bonnes intentions : pas de gaspillage alimentaire et des économies.
Pourtant, ces restes de repas peuvent s'avérer dangereux pour nos animaux de compagnie.
On peut donc leur donner occasionnellement, mais pas n'importe quel aliment humain.

Qu'il soit sagement allongé à vos pieds ou qu'il guette avec impatience le contenu de votre assiette en espérant en profiter, un chien n'hésitera jamais à lécher le fond du plat. Très gourmand, il n'a pas de notion de danger quant à la nourriture, mais il est pourtant bien présent.

Pourquoi ne faut-il pas donner de nourriture humaine à son chien ?

Bien que la domestication ait conduit le chien d'aujourd'hui à être omnivore plus que carnivore strict comme le chat, de nombreux aliments sont néfastes pour sa santé. Leur ingestion peut déclencher d'importants troubles digestifs, voire une intoxication alimentaire grave. Parmi eux, citons les produits laitiers (le chien ne digère pas le lactose), l'ail, l'oignon, le poireau, de nombreux fruits : tomate, avocat, raisin, abricot, cerise… Et, bien sûr, le chocolat et tout ce qui contient du sucre (gâteaux, biscuits, confiseries, glaces…). Les os crus ou cuits sont également fortement déconseillés en raison des risques de casse, de problèmes bucco-dentaires et de perforation des organes qu'ils présentent, sauf les gros os de bœuf que votre chien se fera une joie de ronger pendant des heures sans danger. 

Mais alors, puis-je donner quelques restes alimentaires à mon chien ?

Oui, vous pouvez faire plaisir à votre compagnon à quatre pattes avec un fond d'assiette, à condition que les restes ne soient pas dangereux pour sa santé. Un morceau de viande, de poisson ou d'omelette sera bienvenu s'il n'est pas couvert de sauce grasse ou trop salée, car les chiens ne supporteraient pas quotidiennement un apport en lipides ou en sel supérieur à leurs besoins nutritionnels. 

Pourquoi ne pas en faire une habitude pour votre chien ?

En donnant les restes de table au chien, on réduit significativement ses déchets ménagers et le gaspillage alimentaire. C'est un point positif pour nos considérations écologiques. En outre, on fait des économies sur les croquettes et/ou la pâtée puisque les besoins alimentaires de l'animal s'en trouvent réduits d'autant. Toutefois, au-delà des dangers pour sa santé immédiate et à long terme, ce n'est pas une si bonne idée. En effet, le chien prend très vite l'habitude de recevoir vos fonds d'assiette et il est compliqué de revenir en arrière ensuite. Il peut se montrer insistant, voire voleur ou même agressif s'il ne reçoit pas ce qu'il considère comme son dû. Sur le plan éducatif, vous pouvez donc vous retrouver en difficulté avec un chien qui risque de devenir dominant et difficile à contrôler, surtout s'il est de grande taille. Le reste de repas doit rester une friandise très occasionnelle, à ne pas lui donner directement en passant l'assiette de la table à sa gamelle. Au contraire, réservez le reste de nourriture et servez-lui à son prochain repas afin qu'il ne fasse pas de lien. 


Coline GRASSET pour TFI INFO

Tout
TF1 Info